La source de cet article se trouve sur ce site
Point de situation sur l’empoisonnement des Palestiniens par voie de chocolat aérien.
 
Suite à une première vidéo où elle accuse Israël d’empoisonner les enfants Palestiniens par des largages de chocolat empoisonné, « Dounia » Laetitia Callens, notre chère pro-palestinienne qui n’a toujours pas trouvé l’interrupteur « On » de son cerveau a tenu à faire une vidéo rectificative où elle pédale dans la semoule pour ne pas passer pour ce qu’elle est: une idiote propagandiste. 
 
Elle admet que les « tablettes de chocolat » n’en sont pas. Les Palestiniens ont fait, selon elle, analyser ces tablettes et ce serait une substance très toxique mais ce ne serait pas du chocolat. Ce serait des vaccins contre la rage, à destination des chiens errants et des renards de Judée-Samarie. Et elle se presse de dénigrer le soin qu’Israël a pour ces animaux et accuse Israël de larguer des substances nocives sans prévenir les populations.

Cette information de « tablettes de chocolat empoisonnées » ont été reprises en boucle par les agences de presse iraniennes et relayées par leurs idiots utiles, ou leurs agents, en France dont un certain Jacques Tourtaux qui semble être une vraie caisse de résonance iranienne en France et qui relaie tout ce qui vient de là-bas, y compris comment tuer des milliers d’israéliens en bombardant les conteneurs d’ammoniaque de Haïfa (article de 07/02/2017)

 
Ces tablettes auraient été largués par des « avions de combat », selon plusieurs médias, et se seraient retrouvées sur des toits de maisons où notre chère Dounia nous explique que des enfants vivent et mettent tout à la bouche, soulignant l’irresponsabilité des israéliens (mais pas du tout celle des parents palestiniens qui laisseraient leurs enfants jouer avec ça.) 
 

An Israeli air force F15-E fighter jet takes off for a mission over the Gaza Strip, from the Tel Nof air base in central Israel November 19, 2012. Israel bombed dozens of targets in Gaza on Monday and said that while it was prepared to step up its offensive by sending in troops, it preferred a diplomatic solution that would end Palestinian rocket fire from the enclave. REUTERS/Baz Ratner (ISRAEL - Tags: CIVIL UNREST POLITICS MILITARY)

Alors déjà, on a un problème sémantique. Les « Avions de combat » ne font pas de largages de cargo. On appelle « avions de combat » des avions dont la mission est de délivrer un armement sur une cible. En Israël actuellement, les avions de combat sont des F-15, F-16 ou F-35, qui peuvent évoluer à plus de la vitesse du son et sont employés pour le combat ou la police du ciel mais certainement pas pour du largage de vaccins antirabiques. Avez-vous une simple idée du prix de l’heure de vol de ces engins et surtout, avez-vous la moindre idée de leurs systèmes d’armement qui ne permettent pas des largages de vaccins antirabiques (sauf en imaginant une bombe à sous-munitions type Cluster Bomb dans laquelle on remplace les sous-munitions par des vaccins mais quiconque connait un minimum ce genre d’armement me répondra que ce n’est pas adapté pour ce genre de largage). Donc ces largages n’ont pas été effectués par des « avions de combat » mais des avions de transport. Si je prends la liste des aéronefs de transport de l’IAF, je penche pour des Beechcraft « King Air » parce que le C-130 me parait surdimensionné et trop cher pour ce genre de mission. Et personnellement, j’aurais recommandé des hélicos.

 
poisonConcernant les objets largués, en se basant sur les photos qui tournent sur internet et reprises en boucle par les médias antisémites, que je publie ci-dessous, voilà ce qu’on peut en dire.
 
En premier lieu: C’est comme le port salut, c’est marqué dessus!
 
On peut lire, dans l’encadré rouge: Rabigen SAG2 – Ad usum vet (en gros à usage vétérinaire) et en-dessous www.sag2.com

Sur l’étiquette, on lit en finlandais, en anglais, en grec et en italien: « Vaccin antirabique – ne pas toucher » (Rabies Vaccine – Do not touch)

Dans l’armée, on nous apprenait à ne pas toucher ce qu’on ne connait pas avec la formule MITAC « Matériel Inconnu, Touche à ton Cul », ce qui est d’une très grande sagesse. Mais au cas où on ne saurait pas lire l’anglais et qu’on n’appliquerait pas cette grande sagesse, il y a un pictogramme d’une main qui touche barrée de rouge, ce qui invite poliment à ne pas toucher.
En-dessous, à droite, sans doute un numéro de lot et à gauche un numéro de téléphone français! Oh surprise!
 
VirbacAlors on va sur www.sag2.com et on trouve quoi? Que le SAG2 est fabriqué par Virbac, une société française qui commercialise un appât qui, lorsque l’animal le mord, libère une substance contenant le vaccin. L’appât est soit posé soit largué par voie aérienne. Au Québec, la vaccination des ratons laveurs se fait par ce moyen avec le largage, parfois de 650 000 appâts.
Sur le site, on trouve un didacticiel sur quoi faire en cas de découverte, en finlandais, en anglais, en grec, en italien et en estonien, disant qu’il ne faut pas toucher mais que si on les touche intacts, il n’y a pas de problème et qu’en cas de contact entre un appât brisé et une peau écorchée ou abrasée, il faut consulter un médecin.
 
Je ne sais pas pour vous mais les Palestiniens qui hurlent à l’empoisonnement parce qu’Israël ne les a pas prévenus de cette campagne de vaccination, je les trouve un peu limite. Tout est marqué sur l’appât et il faut être soit très idiot, soit totalement analphabète, soit d’une mauvaise foi écœurante pour voir autre chose dans cette démarche.
 
Quant à Dounia qui se moque des soins israéliens pour les animaux et la prévention de la rage, petit rappel qui vient du site web de l’Institut Pasteur:
 
Rage« Cause
 
Le virus de la rage (genre Lyssavirus) est présent dans la salive de l’animal (chien, animal sauvage…) en fin de maladie. La transmission survient le plus souvent après la morsure par un animal contaminé, par griffure ou encore léchage sur la peau excoriée ou sur une muqueuse. La contamination d’homme à homme est exceptionnelle (transplantations d’organes, transmission de la mère au fœtus).
 
route_rageSymptômes
 
Le virus rabique est neurotrope : il infecte le système nerveux et affecte son fonctionnement. Il ne provoque pas de lésions physiquement visibles dans le cerveau mais perturbe les neurones, notamment ceux qui régulent des fonctionnements rythmiques comme l’activité cardiaque ou la respiration. Après quelques jours à quelques mois d’incubation, l’individu atteint développe un tableau d’encéphalite. La phase symptomatique débute souvent par une dysphagie (difficulté à avaler) et des troubles neuropsychiatriques variés, notamment l’anxiété et l’agitation. L’hydrophobie est parfois présente. L’évolution se fait vers le coma et la mort (souvent par arrêt respiratoire) en quelques jours à quelques semaines. L’issue est toujours fatale lorsque la maladie est déclarée.
 
Survie exceptionnelle sans traitement après exposition
 
En 2004 cependant, une jeune américaine a survécu à la rage. Elle avait été mordue sur le continent américain par une chauve-souris et n’avait reçu aucune vaccination préventive après exposition. Elle a subi un traitement très lourd en service de réanimation. Elle a survécu et a récupéré avec peu de séquelles. Si la survie de cette jeune fille a ouvert des perspectives en matière de traitement, la raison de sa survie ne peut être imputée à ce traitement et reste jusqu’à aujourd’hui inconnue. En effet, dans les autres continents, aucun patient traité de la même façon n’a depuis survécu.
 
Epidémiologie
 
La rage est à l’origine d’environ 59 000 décès annuels dans le monde, principalement en Asie et en Afrique, le plus souvent suite à une infection transmise par un chien enragé. Chaque année, environ 17 millions de personnes reçoivent un traitement après l’exposition à des animaux chez lesquels on soupçonne la rage.
 
Aucun cas de rage humaine acquise sur le territoire français métropolitain n’a été rapporté depuis 1924. En 2008, un cas humain a été rapporté en Guyane probablement suite à une morsure de chauve-souris. Des cas humains acquis hors du territoire français et diagnostiqués en France ont été aussi recensés, le dernier patient mort de rage en France a été pris en charge et diagnostiqué en région parisienne à la suite d’un séjour prolongé au Mali.
 
Des précautions sont donc à prendre vis à vis des animaux sauvages et domestiques pour les voyageurs en zone d’endémie : Asie, Afrique essentiellement et dans une moindre mesure en Europe Centrale, Moyen-Orient, Amérique du Sud… »
Donc, en fait, en menant une campagne de vaccination des animaux de Judée-Samarie, surtout les animaux sauvages, Israël fait en fait une oeuvre de santé publique au profit de la population palestinienne en la protégeant d’une maladie très douloureuse et mortelle à tous les coups quand elle est déclarée.

Ouh, ces sionistes monstres inhumains qui pratiquent un génocide!

Dounia, Jacques Tourtaux, vassaux de l’Iran et autres antisémites qui avez relayé cette information d’un empoisonnement des Palestiniens par voie , permettez-moi de vous parlez aussi franchement que possible:

Vous êtes de véritables hontes à l’intelligence, des propagandistes infâmes, des ennemis de la vérité et des promoteurs d’un crime contre l’humanité. Je ne retiens même pas contre vous la bêtise. Je vous accuse de complicité. Vous donnez votre voix et votre énergie à une cause d’extrémisme racial et religieux d’un sectarisme absolu qui ne s’arrêtera pas tant que les Juifs n’auront pas tous été exterminés. Vous ne reculez devant rien pour accuser les Juifs et, comme vos maîtres du Moyen-Age, inventer avec des trésors d’imagination pathologique toute sorte d’accusations mensongères pour discréditer et salir les Juifs.

Vous avez du sang sur les mains. Vous avez sur les mains le sang des Juifs israéliens soumis au terrorisme et à la haine arabe depuis les années 20, par la propagande honteuse que vous faites contre eux et qui excite les plus violents à passer à l’action. Et vous avez sur les mains le sang des Palestiniens qui meurent dans ce conflit, autant celui des monstres que vous excitez que celui des innocents victimes collatérales.

Vous êtes une honte pour l’humanité.

Pug

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here