La source de cet article se trouve sur ce site

La nuit dernière a été passablement agitée dans le nord d’Israël. A 2h43 du matin, les sirènes ont retenti dans la vallée du Jourdain qui jouxte la frontière avec la Jordanie. Des bruits d’explosion ont ensuite été entendus jusque dans la région de Jérusalem. Puis plus rien…Au bout de quelques instants, les habitants de la vallée du Jourdain ont reçu la consigne de sortir des chambres protégées et de poursuivre leur nuit « tranquillement ».

L’explication à toute cette agitation est à chercher plus au nord. L’aviation israélienne a mené des raids nocturnes sur des cibles en territoire syrien. La défense anti-aérienne syrienne a lancé plusieurs missiles pour tenter, sans succès, de contrer l’attaque. C’est alors que le système de défense israélien anti-missile est entré en action, déclenchant les alertes dans les localités où les missiles syriens auraient pu s’abattre en fonction de leur trajectoire. Dans le cadre du dispositif de protection anti-missile israélien, un missile Hetz a d’ailleurs intercepté l’un des projectiles syriens dans les cieux. Selon des chaines arabes, Tsahal a visé un convoi d’armement stratégique destiné au Hezbollah.

La Jordanie n’est pas en reste puisqu’au même moment, des débris de missiles s’abattaient dans le village d’Anaba situé dans le nord du pays, près des deux frontières israélienne et syrienne. A ce stade, personne ne peut affirmer s’il s’agit des débris du missile Hetz où d’un missile anti aérien syrien qui aurait fini sa course dans le secteur (Photo du haut).

Reste que ce remue-ménage a dévoilé au grand jour l’opération de la chasse israélienne en Syrie, confirmée par le porte-parole de Tsahal, alors qu’en général, ce type d’intervention ne provoque aucun commentaire de l’échelon militaire ou politique israélien. Tsahal qui précise qu’à aucun moment, les avions israéliens n’ont été mis en danger par le système de défense anti-aérien syrien: « Tous les appareils ont pu regagner leur base et les pilotes sont sains et saufs ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here