La source de cet article se trouve sur ce site

Surprise samedi soir pour René Fabarez, retraité tarbais, au moment de déguster les huîtres achetées le matin même, comme île n a l’habitude, auprès de « Ginou » au quartier Saint-Anne. « Je les passe toujours sous le robinet avant de les manger. Je n’ai rien vu. Mais en bouche, j’ai senti quelque chose. » Une perle dissimulée sous la chair. « C’est la première fois que ça m’arrive.Pourtant, en tant que Vendéen d’origine, j’en ai mangé des huîtres ! » Pour « Ginou », qui vend tous les week-ends ses huîtres en provenance du bassin d’Arcachon, la surprise est moindre. « C’est la première de l’année, mais l’an dernier, il y en a plusieurs. Et toutes celles dont on ne me parle pas. » René, lui, conservera précieusement cette surprise perlée. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here