La source de cet article se trouve sur ce site

Publié le : 20 mars 2017

Selon des chiffres publiés par les Autorités à Jérusalem, Israël a investi plus de deux milliards de dollars au Mexique l’an dernier.

L’économie du Mexique a été classée douzième parmi les économies mondiales avec un produit intérieur brut 1 788 milliards $, mesuré en parité de pouvoir d’achat. Le Mexique possède une économie de marché orientée vers l’exportation, c’est le pays qui a le plus haut revenu par habitant d’Amérique latine, en taux de change sur le marché. Le Mexique est l’un des deux seuls États d’Amérique latine membre de l’OCDE avec le Chili.

Depuis la crise de 1994, les gouvernements ont amélioré les fondamentaux macroéconomiques du pays. Le Mexique n’a pas été affecté de façon significative par la récente crise sud-américaine, et a maintenu son taux de croissance positif, après une brève période de stagnation en 2001.

Moody’s et Fitch IBCA ont publié des estimations pour la dette nationale du Mexique. En dépit de sa stabilité macroéconomique sans précédent, qui a réduit l’inflation et les taux d’intérêt à des minimums records et a augmenté le revenu par habitant, des écarts immenses persistent entre la population urbaine et la population rurale, les États du Nord et les États du Sud, et les riches et les pauvres.

Certains des défis du gouvernement comprennent l’amélioration des infrastructures, la modernisation du système d’imposition, les lois du travail et la réduction des inégalités des revenus.

Le Mexique exporte presque la moitié de son pétrole aux États-Unis. Les exportations de pétrole représentent entre 7 et 10 % des recettes de l’État mexicain. Le Mexique est le plus grand fournisseur, avec 1,495 million de barils quotidiens (soit environ 45 % de la production du Mexique).

Par IsraelValley – JSSNews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here