La source de cet article se trouve sur ce site

Selon le site américain People qui cite « une source bien informée », l’acteur et réalisateur américain Mel Gibson aurait fait un don important à une association de survivants de la Shoah, « the Survivor Mitzvah Project ». Ne souhaitant pas médiatiser ce geste de générosité, il aurait souhaité lui-même rester silencieux à ce sujet.

Le site qui a interrogé des membres de l’association, décrit l’acteur comme très actif au sein de l’organisation, « il ne se contente pas de signer des chèques, il vient à l’association et se renseigne sur nos actions » assure cependant la source qui a révélé l’information.

L’acteur et réalisateur Mel Gibson avait déjà décrit ses remarques antisémites de 2006 comme des paroles « malheureuses ». Il avait été placé en garde à vue pour conduite en état d’ivresse il y a dix ans. Dans le rapport de police établi pour l’incident, il avait été révélé que l’acteur avait prononcé un flot d’insultes à l’encontre de l’officier qui l’avait arrêté, en disant « P**ain de juifs… Les juifs sont responsables pour toutes les guerres dans le monde ! » Mel Gibson avait ensuite affirmé que ses remarques offensives étaient dues à l’alcool et ne sont pas le reflet de sa personne. « C’était un incident malheureux. J’étais bourré et en colère ».

« Si j’étais vraiment ce qu’ils disent que je suis, un genre de raciste, il y aurait des preuves quelque part. Il n’y en a jamais eu. Je n’ai jamais discriminé quelqu’un, ou fait quoi que ce soit qui soutienne cette réputation. Et pour un épisode à l’arrière d’une voiture de police après huit tequilas double, dicter en quelque sorte tout le travail, le travail et les croyances d’une vie et tout le reste de ma vie est vraiment injuste », a-t-il déclaré.

Dans quelques jours sort la nouvelle création de ce fervent catholique, « Tu ne tueras point ». Pour ce film qui se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale avec la religion en fil rouge. Les recettes du premier week-end d’exploitation en Amérique du Nord de « Tu ne tueras point » devraient indiquer si le public l’a pardonné.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here