La source de cet article se trouve sur ce site

La gendarmerie n’a pas eu de mal à attraper ce cambrioleur, et en a même profité pour immortaliser l’instant. Un homme s’est retrouvé coincé dans la vitrine de la boutique qu’il tentait de cambrioler dans la commune de Mauléon-Licharre, dans les Pyrénées-Atlantiques. La gendarmerie a décidé de publier le cliché sur Twitter, dimanche 19 mars. Depuis, la photo fait le buzz sur internet.

Il n’a visiblement pas réussi son coup. Ses jambes à l’intérieur de la boutique, son buste et sa tête de l’autre côté. Les faits se sont produits dans la nuit de mercredi à jeudi, où un cambrioleur, visiblement ivre, s’est retrouvé coincé dans la vitrine du magasin de bijoux qu’il cambriolait, dans les Pyrénées-Atlantiques (64). C’est dans cette posture que les gendarmes l’on retrouvé, et ils n’ont pas hésité à ridiculiser le malfaiteur. Incapable de bouger, la gendarmerie en a profité pour prendre une photo, et la diffuser quelques jours plus tard. Les pompiers sont intervenus, et ont dû agrandir le trou pour dégager l’homme de la vitrine.

Cette nuit-là, l’homme avait déjà fait une première tentative : vers 21h30, les gendarmes reçoivent un appel signalant un vol avec effraction dans un commerce, Leily Créations. Mais à leur arrivé il n’y avait plus personne. C’est alors que l’homme, totalement ivre, décide de retourner dans le même magasin vers 5 heures du matin. Sauf que pour cette seconde tentative, l’homme a rencontré quelques difficultés.

Une drôle d’arrestation

Désespéramment coincé dans la vitrine, la situation est déjà très drôle pour les gendarmes. Mais pour compléter le tableau, l’homme est ivre et porte une perruque frisée qu’il vient de voler à l’intérieur de la boutique. Les pompiers ont dû intervenir pour libérer le cambrioleur, et pour une fois, les gendarmes n’ont eu absolument aucun mal à arrêter un malfaiteur. Une fois libéré de la vitrine, l’homme a dû être placé en cellule de dégrisement, avant d’être entendu en garde à vue quelques heures plus tard. Une perquisition à son domicile a permis de récupérer tous les objets volés, et des stupéfiants ont également été trouvés. Âgé de 45 ans et multirécidiviste, il a été déféré et comparaîtra lundi à Pau.

La gendarmerie des Pyrénées-Atlantiques a publié un autre cliché de la scène, vendredi sur Facebook, en donnant des détails sur cette affaire rocambolesque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here