La source de cette article se trouve sur ce site

L’ONG anticorruption Transparency International a publié son classement annuel sur la perception de la corruption dans le monde. Les pays arabes sont en bas de la liste des Etats qui combattent ce fléau.. 90% d’entre eux obtiennent une note inférieure à 50, ce qui est considéré comme un échec pour Transparency International.

Le plus grand perdant de cette évaluation est le Qatar. Le petit émirat du Golfe, classé comme le pays le plus riche du monde par Forbes, est celui qui a enregistré un net recul dans la lutte contre la corruption. Le Qatar, qui était en 2015 le pays arabe «le plus propre», a perdu 10 points. «Les scandales de la FIFA, les enquêtes sur l’attribution du Mondial de football en 2022, les violations des droits humains pour les travailleurs migrants ont eu des répercussions évidentes sur la perception du pays», souligne le rapport de Transparency International.

Parmi les pays les plus mal classés dans cette région du monde, Transparency pointe la Libye, l’Irak et la Syrie. Le Liban arrive en 126è position…Pour comparaison, Israël est en 28è position mondiale dans ce domaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE