La source de cette article se trouve sur ce site

Le ministre des Finances Moshe Kahlon a présenté hier après-midi lors d’une conférence de presse un nouveau plan d’aide aux familles avec de jeunes enfants d’un montant global de 4 milliards de shekels. Celles-ci devraient bénéficier entre autres, d’une aide financière pour les parents qui travaillent concernant la garde des enfants l’après-midi après l’école, d’allocations supplémentaires et de reductions d’impôts. Benjamin Netanyahou approuve le nouveau programme du ministre des Finances mais certains ministres du Likoud s’y opposent et menacent de le bloquer…

Le ministre des Finances, Moshe Kahlon, a annoncé de nouvelles aides financières pour les familles qui travaillent avec de jeunes enfants, lors d’une conférence de presse le 18 avril 2017. Photo de Flash90

Le nouveau plan d’aide aux familles de Moshe Kahlon qui a pour nom « Neto Mishpaha » (ndlr un filet pour la famille) vise globalement à réduire le coût de la vie de la classe moyenne essentiellement  pour les jeunes parents qui travaillent. Le plan comprend l’octroi de subventions pour les gardes de l’après-midi après l’école (Kaitana), des allocations supplémentaires aux parents d’enfants de moins de six ans, des réductions d’impôts et de taxes sur les vêtements et les chaussures des enfants et aussi sur les téléphones cellulaires.

Mais deux ministres, David Bitan et Yoav Kish ont menacé de bloquer le plan de Kahlon jusqu’à ce que les allocations d’invalidité augmentent. Selon David Bitan, « Une augmentation significative des prestations d’invalidité est prioritaire pour le moment »  et il ajoute qu’il ne « permettra pas de transferts budgétaires jusqu’à ce que le problème des personnes handicapées soit résolu « .

L’ancien ministre Gidon Sa’ar, de retour en politique, a appuyé la décision de Kahlon :  » Donner aux parents d’enfants  en bas âge des crédits d’impôt supplémentaires est une sage decision», a tweeté Gideon Sa’ar. « Cela réduira significativement le coût de la vie pour les jeunes familles»

Print Friendly

LAISSER UN COMMENTAIRE