La source de cette article se trouve sur ce site

Les 13 et 14 avril 2017 à Clermont-Ferrand

L’association H2O sans frontières de Clermont Ferrand fait un travail pédagogique de longue date pour faire connaître aux jeunes des établissements scolaires les problèmes de l’eau, en France et dans le monde.

L’AFPS 63 a encore participé en 2017 à la manifestation « Les cours d’eau d’H2O » (où des milliers de scolaires de l’académie ont été invités à visiter une cinquantaine de stands) pour faire découvrir aux élèves les problèmes que connaissent les Palestiniens dans leur lutte pour le droit à l’eau.

Le stand AFPS a présenté des photos et affiches sur le thème « L’eau en Israel-Palestine, ou la loi du plus fort ». Un 4-pages couleur « Palestine, l’eau confisquée » (ci-joint) a été distribué, ainsi que le conte « Firas fabrique une mer » de Layana Badr (en français et en arabe) sous forme d’un 4-pages.

Les visiteurs (notamment 6 classes du CE2 à la seconde dont les enseignants avaient pour la plupart préparé la visite en amont) ont aussi pu regarder trois vidéos sur un ordinateur, au sujet de l’eau en Palestine : « Palestinian dream » ; « Au Proche-Orient, l’eau confisquée » ; et « La guerre pour l’eau ? » (série le dessous des cartes d’ARTE).

Dans la brochure de l’association H2O sans frontières (http://www.association-h2o.com/?p=824), distribuée aux nombreux visiteurs, la page 79 consacrée à France Palestine résume les activités de l’AFPS et celles de la Coalition BDS 63.

Ces deux jours ont permis de nombreuses discussions et échanges de contacts, avec les enfants, les enseignants, d’autres visiteurs, des exposants, et les organisateurs des journées.

LAISSER UN COMMENTAIRE