La source de cette article se trouve sur ce site

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et le président américain Donald Trump ne sont encore jamais rencontrés, ils se sont entretenus au téléphone pour la première fois le 10 mars dernier. Cette fois, le président américain Donald Trump recevra Mahmoud Abbas le 3 mai pour tenter de relancer l’effort de paix avec Israël, a annoncé mercredi la Maison Blanche. Une visite qui arrive deux mois et demi après celle de Benjamin Netanyahou…

.

Les deux dirigeants  »réaffirmeront la volonté de l’administration américaine et de la direction palestinienne de rechercher et de finir par conclure un accord visant à mettre un terme au conflit entre les Palestiniens et Israël, » a dit le porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer, lors d’un point de presse quotidien.

Donald Trump avait reçu mi-février à la Maison Blanche le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, une reunion au cours de laquelle Trump avait affirmé qu’il n’était pas fixé sur la solution à deux Etats, prenant ses distances avec la position de ses prédécesseurs vis-à-vis du conflit israélo-palestinien. Mais soucieux de ne pas couper toute communication avec la nouvelle administration, Mahmoud Abbas avait alors opté pour une réaction mesurée, répétant son attachement à la solution à deux Etats et se disant prêt à discuter avec l’équipe Trump.

Mahmoud Abbas avait donc par la suite rencontré à Ramallah Jason Greenblatt, le représentant spécial de Donald Trump et selon un communiqué de la Maison Blanche diffusé en mars, lors de sa conversation téléphonique avec le dirigeant palestinien, Trump avait dit à Abbas qu’il croyait personnellement que la paix entre la Palestine et Israël serait possible….

Tel-Avivre – la rédaction –

Print Friendly

LAISSER UN COMMENTAIRE