La source de cet article se trouve sur ce site

Hindi est vraiment quelqu’un de percutant, rien à jeter de ses analyses,
une objection sémantique cependant, lorsqu’il parle de mystique laïque ou socialiste.
le mysticisme est etymologiquement l’initiation aux mystères et religieusement le but ultime de tout homme : la recherche de la fusion entre l’homme et son créateur (la fusion mystique qui exclut tout intellectualisme).
Or le projet de la kabale après Louria n’a plus rien de mystique puisque le mystère est dévoilé par Louria : c’est
1)le tsimtsoum ou le retrait divin qui permet la création (Dieu doit se contracter pour laisser de la place à sa création
2) La chevirat hakelim (la brisure des vases) ou l’éparpillement du plan divan dans la création
3) le but de l’homme (juif) consistera à partir de là à « réparer les vases » soit « changer le monde » , l’accomplir. (le tikkun)
Cette kabale post Louria qui influencera toute la pensée occidentale par ricochet n’a donc plus rien de mystique, elle est, comme le dit parfaitement Hindi, progressiste Or le mysticisme est par essence involutif et non évolutif car un retour à l’unité est un recentrage et non une fuite en avant.
. le laïcisme et le droitdel’hommisme sont certainement des religions, mais non des mysticismes. (et je ne parle même pas du matérialisme anti spiritualiste de ces religions).

Répondre à ce message

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here