La source de cet article se trouve sur ce site

Le Shah a eu le courage de dénoncer la domination de juifs dans la haute finance, les medias et on peut ajouter les propos d’attali : les instances, organisations internationales.
Parcours semé d’embûches et d’erreurs, comme pour tout un chacun, qu’il faut se garder de juger, tant l’Iran a été sujet de convoitises pétrolifères et geo stratégiques . La marge de manœuvre d’un chef d’état ou la longueur de sa laisse , et on le constate en direct avec Trump, est courte. Dans cet interview, il fait ce constat au monde.
L’ex impératrice Farah, femme attachante, tient un discours très édulcoré sur la chute de son mari, assez éloigné de la prise de conscience de celui- ci, plaquant les responsabilités sur le régime de Khomeini. 2 de ses enfants se suicideront.

Répondre à ce message

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here