La source de cet article se trouve sur ce site

Depuis au moins 2 semaines, les banques israéliennes ont interdit les retraits en Euros avec les carte étrangères. Il semblerait qu’une directive ait été décidée en haut lieu, dans le but de mettre un coup au blanchiment d’argent et aux flux monétaires illégaux.

Bank Leumi Tel-Aviv ©google

Mais cette suspension des retraits en euros touche d’abord et avant tout des dizaines de milliers de retraités français – et « d’immigrants Boeing » (qui vivent en Israël mais travaillent à l’étranger). De fait, tout ce petit monde retire  des euros afin d’éviter des frais bancaires colossaux et des délais de virements entre banques internationales. Puis ils changent leurs euros dans des bureaux, aux meilleurs taux possible.

Mais avec cette suspension des retraits en euro, les retraités français expatriés en Israël pourraient en être de leur poche: jusqu’à 15€ de frais de retrait pour l’équivalent de 300 euros retirés en shekels. Puis il faut encore ajouter les frais des bureaux de change. Sur un an, la facture peut s’élever à 1000€ de frais inutiles… Une situation particulièrement complexe quand on sait que les retraités français hors zone-euro souffrent déjà terriblement de la chute de l’Euro !

Entre 2006 et 2017, la valeur d’un euro est passé de 5,95 shekels à 3,90 !

Ce soir, le député Meyer Habib a publié un message Facebook dans lequel il affirme prendre le problème à bras le corps afin d’élucider cette question des retraits en euros. Pour les 150,000 français d’Israël, Meyer Habib est le seul à pouvoir trouver une solution viable avec les autorités israéliennes.

Par Ariel Melles – JSSNews

3 Commentaires

  1. les banques israeliennes font ni plus ni moins que du racket et du chantage vis à vis des retraités francophones _mais pas que , peut-ètre_ . ces dites banques se conduisent comme de vrais voyous avec des méthodes similaires , au point que ce ne sont pas elles qui me retiendraient à rester dans ce pays ;
    heureusement que j’aime ce pays au delà de ces aléas ……mais , faut quand mème pas abuser …..!!!

    • Non, les banques israéliennes ne font qu’appliquer les directives de la banque d’Israel apres des décennies de laxisme qui ont profité aux mafieux de la finance et de l’évasion fiscale. Ce qui est terrible c’est que la très grande majorité des  » petits  » paye pour une minorité d gros.
      Ce qui me choque, c’est que les francais puissent compter sur Meir Habib qui est avant tout un parlementaire francais. Car cela prouve qu’ils n’ont pas d’autre moyen de pression sur le gouvernement israelien. Que Habib fasse jouer sa proximité avec Netanyahou est une bonne chose, mais apres tout aléatoire, car Netanyahou peut très bien n’être plus rien d’important demain. Ce qu’il faut ce sont des parlementaires israéliens qui a la Knesset puissent défendre les intérêts des israéliens d’origine française. LLevy.

      • M. Levy, Les échanges de commentaires sont très bénéfiques à la compréhension des choses. Mais, Je ne comprends pas que vous soyez « choqué » que nous comptions sur M. Habib : pour l’instant, personne d’autre ne semble préoccupé par la situation des retraités français qui vivent en Israël

        Si M. Habib peut agir aujourd’hui parce que proche de M. Natanyahou, c’est tant mieux ; ainsi va la vie….. et si M. Natanyahou peut aider, c’est tant mieux aussi. Il ne sera peut être plus au gouvernement un jour, mais pour l’instant, il y est et nous lui souhaitons tout le bien pour tout ce qu’il a fait pour notre pays, lui et tous les hommes sincères et de bonne volonté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here