La source de cet article se trouve sur ce site

Israël a accepté de réduire la fourniture d’électricité à la bande de Gaza, territoire palestinien gouverné par le Hamas islamiste, sur la demande de Mahmoud Abbas qui de son coté ne veut plus payer Israël pour l’électricité de Gaza,  a confirmé lundi le ministre de la Sécurité intérieure Gilad Erdan.

Le Ministre israélien de la Sécurité publique Gilad Erdan  Photo de Yonatan Sindel / Flash90

Le gouvernement israélien a décidé dimanche soir de réduire de trois quarts d’heure l’approvisionnement quotidien en courant de la bande de Gaza, dans un contexte d’aggravation de la situation pour la population car les habitants ne reçoivent au mieux que trois ou quatre heures d’électricité publique par jour, a rapporté la presse israélienne, sachant que les dirigeants du Hamas bénéficient pour leur part de l’électricité 24 heures par jour, et sept jours sur sept….

Mais cette réduction de la livraison de courant aux deux millions de Gazaouis fait craindre de nouvelles tensions avec Israël, l’envoyé de l’ONU au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, a récemment averti que la crise de l’énergie à Gaza pourrait déclencher une explosion de violence, précisant qu’Israël, l’AP et le Hamas « ont tous des obligations vis-à-vis des résidents de Gaza ».

Interrogé sur le risque de confrontation avec Israël que la pénurie d’électricité pourrait provoquer le ministre de la Sécurité intérieure Gilad Erdan s’est voulu rassurant.: »Il n’est pas sûr que cela provoque un affrontement militaire, il se peut que les Palestiniens commencent à comprendre la catastrophe que représente pour eux le Hamas », a-t-il dit.

Rappelons que le Hamas a évincé l’Autorité palestinienne dans la bande de Gaza en 2007. L’Autorité, censée préfigurer le gouvernement d’un futur Etat palestinien, n’exerce plus ses prérogatives qu’en Judée Samarie. Toutes les tentatives de réconciliation ont échoué entre les deux depuis 2007.

De son coté Israel continue  de fournir le courant aux Gazaouis même si l’Autorité palestinienne, qui reçoit des fonds de la communauté internationale, a décidé en avril de cesser de payer à Israël l’électricité pour Gaza.

.

Print Friendly

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here