La source de cette article se trouve sur ce site

» Suivez notre live sur l’attaque de Londres, à Finsbury Park

o Un acte qualifié de terroriste par la police

Un homme à bord d’une camionnette blanche a foncé sur une foule de fidèles musulmans qui sortaient peu après minuit de la mosquée de Finsbury Park, dans le nord de Londres, après la prière de rupture du jeune de ramadan. L’assaillant est maîtrisé par des personnes sur place, immobilisé puis arrêté par la police. La police traite l’attaque comme un «acte terroriste», précise la ministre de l’Intérieur Amber Rudd. La première ministre Theresa May a convoqué une réunion d’urgence dans la matinée. Au terme de celle-ci, elle a notamment promis de combattre le terrorisme «quel que soit le responsable». Sadiq Khan, maire de la capitale britannique, a condamné l’attaque qu’il a immédiatement qualifiée de «terroriste».

o L’assaillant est un homme de 48 ans

Maîtrisé par les passants puis arrêté par la police, l’assaillant a été amené à l’hôpital où il doit subir des examens pour évaluer sa santé mentale. Contrairement à des témoignages qui faisaient état de trois hommes dans le van, la police a démenti l’existence d’autres suspects. Elle a également fait état d’aucune blessure par arme blanche. Selon plusieurs témoignages, l’homme aurait agi sur des motivations anti-musulmanes. En sortant du camion, il aurait hurlé: «Tous les musulmans! Je veux tuer tous les musulmans!»

o Le bilan: un mort et 10 blessés

Le bilan définitif fait état d’un mort et de 10 blessés, tous musulmans. Huit ont été hospitalisés, et deux ont été traités sur place pour des blessures bénignes. Cependant, la personne décédée était déjà l’objet de soins sur place avant l’attaque, selon un responsable anti-terroriste. La police doit établir si le décès est lié à l’attaque.

o Jeremy Corbyn participera à une prière à la mosquée de Finsbury Park

Le patron des travaillistes britanniques s’est rendu dans la matinée sur le lieu de l’attaque, qui est intervenue dans la circonscription dont il est député. Il a par ailleurs annoncé qu’il participerait dans le courant de la journée à une prière à la mosquée de Finsbury Park.

o La mosquée de Finsbury Park, ancien repaire de radicaux

Située dans le nord de la capitale, près de l’Emirates Stadium d’Arsenal, Finsbury Park peut accueillir 1800 fidèles, sur ses cinq étages. Connue comme le fief du «Londonistan» islamiste au début des années 2000, elle s’est entièrement refondée en 2005 sous une nouvelle administration.

» LIRE AUSSI – Finsbury Park, ancien fief du «Londonistan» désormais ouvert au dialogue interreligieux

o Montée des actes racistes à Londres

Selon son maire Sadiq Khan, les actes anti-musulmans ont été multipliés par cinq depuis l’attentat du 3 juin sur le London Bridge. Dans le même temps, les actes racistes auraient augmenté de 40%.

o La Grande Bretagne frappée par trois attentats islamistes en trois mois

La Grande Bretagne a connu trois attentats islamistes en moins de trois mois. Dans la nuit du 3 au 4 juin, trois assaillants à bord d’une camionnette ont foncé sur la foule sur le London Bridge, puis poignardé plusieurs passants à Borough Market, tuant 8 personnes, avant d’être abattus par la police. Le 22 mai à Manchester, un attentat-suicide avait fait 22 morts et une centaine de blessés à la sortie d’un concert de la pop-star américaine Ariana Grande. Le 22 mars, Khalid Masood, Britannique de 52 ans converti à l’islam et connu des services de police, avait fauché des piétons en lançant sa voiture de location sur le trottoir du pont de Westminster dans le centre de Londres, avant de poignarder à mort un policier devant le Parlement, faisant 5 morts.

Les secours, sur place. Crédits photo :

LAISSER UN COMMENTAIRE