La source de cet article se trouve sur ce site

Jason Greenblatt a donné une conférence de presse aujourd’hui portant sur un accord mené par les États-Unis, entre l’Autorité palestinienne et les Autorités israéliennes concernant le projet de transport de dizaines de millions de mètres cubes d’eau vers l’Autorité palestinienne de la Mer Rouge à la Mer Morte….

Screen Shot

En compagnie du ministre de la Coopération régionale palestinienne Tzahi Hanegbi et du responsable de l’Autorité palestinienne de l’eau, Mazen Ghuneim, Jason Greenblatt a convoqué la presse ce jeudi à  l’hotel King David de Jérusalem  pour annoncer cet accord majeur qui doit permettre aux Palestiniens d’acquérir de l’eau, fournie et désalinisée dans le Golfe d’Aqaba et acheminée par un canal entre la  la Mer Rouge et la Mer morte.

Le projet du canal mer Rouge/mer Morte est en discussion depuis plusieurs décennies et vise à fournir de l’eau en Israël comme dans les Territoires mais aussi en Jordanie. Une usine de dessalement située dans la ville jordanienne d’Aqaba, située en face de la station balnéaire israélienne d’Eilat, produira de l’eau potable.

Au cours de la conférence de presse, Greenblatt a déclaré: «Comme nous le savons tous, l’eau est un produit précieux au Moyen-Orient. Les États-Unis se félicitent de l’accord conclu entre l’AP et le gouvernement israélien qui permettra la vente de 33 millions de mètres cubes d’eau par an à l’Autorité Palestinienne……en outre, nous espérons que cet accord contribuera à la guérison de la mer Morte et qu’il aidera non seulement les Palestiniens et les Israéliens, mais aussi les Jordaniens ».

C’est le deuxième accord important conclu cette semaine entre les Israéliens et les Palestiniens , le premier étant l’accord visant à dynamiser la sous-station électrique de Jenine signé lundi. Cet accord illustre un autre exemple de coopération entre Israéliens et Palestiniens qui conduira à des améliorations économiques dans la vie des territoires palestiniens.

Tel-Avivre – la rédaction –

Print Friendly

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here