La source de cet article se trouve sur ce site
Plus de 70 personnalités culturelles américains, européennes et palestiniennes, dont le chanteur  Roger Waters et le réalisateur Ken Loach, ont envoyé une lettre de protestation à la direction du Centre Lincoln à New York demandant d’annuler les quatre représentations de la pièce  « Une Femme Fuyant l’Annonce »  des  théâtres Habima et Cameri au  festival qui se tiendra ce mois-ci dans le centre.

Les BDS affirment que les institutions sont soutenues par le gouvernement Israélien et qu’elles ont même présenté la pièce dans des colonies en Cisjordanie. Le Centre Lincoln a fait savoir qu’il n’avait pas l’intention d’annuler les quatre représentations ni d’exprimer d’opinions politiques sur la question.La pièce devrait être présentée quatre fois de 24 à 27 au théâtre Gerald Lynch à New York.

Les signataires ont rappelé le soutien du Ministère des Affaires Étrangères concernant le voyage du Théâtre Cameri et se sont longuement étendus sur les représentations dans les implantations.  « Depuis un certain temps, les deux théâtres coopèrent activement à l’occupation et à la colonisation de la Cisjordanie,  en se présentant de nombreuses fois dans des colonies illégales en dépit des exhortations d’artistes de conscience d’Israël et du monde entier de ne pas le faire »,  ont-ils souligné, précisant  les pièces du théâtre Habima dans le Centre Culturel de Kiryat Arba depuis novembre dernier et les représentations du Cameri dans le Centre Culturel à Ariel, de même que la lettre des artistes appelant à boycotter Ariel en 2010.  » Dans ces circonstances, le Centre Lincoln ne peut prétendre accueillir ces théâtres, soutenus par le gouvernement israélien, dans le cadre d’un acte de parrainage apolitique alors que des institutions israéliennes sont directement impliquées dans la répression du peuple palestinien et d’artistes de théâtre palestiniens », ont-ils ajouté, en mentionnant l’arrêt des subventions du Ministère de la Culture au Théâtre Al-Midan à Haïfa en 2015.

En réaction, les théâtres Habima et Cameri ont précisé qu’ils n’avaient reçu aucune demande d’annuler les représentations au Centre Lincoln. Le Centre Lincoln a commenté:  » Nous avons un superbe programme et une variété de spectacles prévus pour le festival cette année, dont « Une Femme Fuyant l’Annonce », mais nous n’avons pas l’intention d’annuler les représentations. Le  Centre reçoit de temps en temps des demandes de diverses organisations mettant en avant des questions politiques concernant les interprètes ou leur travail en lui-même. En tant qu’organisation culturelle et éducative, nous ne faisons pas de déclarations politiques et espérons que l’art que nous présentons se suffit à lui-même ».

Si les BDS s’en prennent à David Grossman, à l’adaptation de son magnifique roman « Une femme fuyant l’annonce« , cela montre le niveau de leur détestation systématique de tout ce qui est israélien, quelle qu’en soit la source, et quels que soient les motifs tordus auxquels il faut avoir recours. Pour trouver grâce à leurs yeux, il faut faire ce que beaucoup d’opposant à la politique du gouvernement actuel refusent de faire : nier son identité juive, et ne reconnaître que l’identité palestinienne.

Cette demande est la preuve éclatante qu’il ne suffit pas d’être un génie comme Ken Loach dont on ne s’abaissera pas à dénigre l’oeuvre, pour s’abstenir de rejoindre la cohorte des incultes abrutis quand il s’agit de stigmatiser Israël.

Avec antisemitism

Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur « Faire un don », et d’avance MERCI à vous.

2 Commentaires

  1. Davd GROSSMANN,est un pacifiste, dont on peut approuver ou non les idées et déclarations; il n’empeche
    que dans leur « logique » ,les haineux de BDS devraient plutôt y retrouver un allié,ou, du moins, un vague
    sympathisant,
    Eh bien non, son simple statut de juif suffit à en faire un ennemi. L’antisémitisme de BDS est plus fort que tout

  2. Claudine
    J’aimerais tellement entendre le BDS. élever de hauts cris pour
    1 les massacres de civils en Syrie ( enfants compris ) sans oublier les gaz chimiques
    2 les pendaisons d’homosexuels dans certains pays arabo-musulmans
    3 les civils pris pour boucliers civils
    4 les jeunes filles prises pour otages sexuelles
    Etc …..etc ….
    Quant à Ken Loach , ses films n’ayant plus de public ……je lui conseille d’aller à Gaza pour aider les palestiniens à se sortir des griffes des HAMAS. / FATAH / HESBOLLAH……
    C’est L’ONU QUI LE DIT …..O n ne peut l’accuser d’être pro-israélien…..NON ????
    À méditer sans parti pris !!!!!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here