La source de cet article se trouve sur ce site

Maintenant qu’il est président de la république, Emmanuel Macron a fait savoir qu’il ne fait aucun cas de l’opinion publique, à propos de son invitation à Netanyahou, qui en a choqué plus d’un. Sarkozy, Hollande, Macron, faut-il s’attendre à autre chose de la part de ces hommes, qui font des grandes déclarations pendant les élections, et qui narguent la population une fois élus ?


Avant les élections, la colonisation est ainsi « un crime contre l’humanité ». Après, on roule des pelles à ceux qui en sont les promoteurs !

En réponse à des journalistes qui l’interrogeaient sur l’invitation faite au raciste Netanyahou de venir commémorer la rafle « toute française » du Vel d’Hiv, Macron a exprimé la profondeur de son mépris de la population française.

Et en manque d’arguments, il n’a pas trouvé mieux que la vielle rengaine éculée du chantage à l’antisémitisme, en affirmant, comme les Valls et autres « chants d’amour » à israel avant lui, que l’antisionisme était synomyme d’antisémitisme.

Gageons que Monsieur Macron ne connait même pas la définition du mot « sionisme », ni celle du mot « sémite ». Mais qu’à cela ne tienne, il sait faire le perroquet, et on ne lui en demande pas plus !

CAPJPO-EuroPalestine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here