La source de cet article se trouve sur ce site

Dimanche soir, le parlement jordanien a salué l’attentat des trois arabes israéliens qualifiant de « martyrs » ceux qui ont tué vendredi deux policiers druzes-israéliens à la porte des Lions près de la vieille ville de Jérusalem.

Le Parlement Jordanien

Moins de vingt quatre heures après que le roi de Jordanie ait condamné l’attentat terroriste sur le Mont du Temple, le président du Parlement, Atef Tarawneh, a déclaré : « Qu’Allah accorde la miséricorde à nos martyrs qui ont arrosé notre sol pur  » avant d’ajouter : « Qu’Allah ait pitié de nos jeunes, les fils de la famille Jabarin, une famille qui mérite de recevoir gloire et honneur ».

Les députés ont également demandé de prier pour les âmes des trois terroristes qui sont des citoyens arabes israéliens d’Umm al-Fahm.

Les deux policiers druzes Ha’il Satawi et Kamil Shnaan sont morts dans l’attentat.

Ha’il Satawi, 30 ans, de Maghar, avait fait son service militaire dans la police des frontières en 2012 puis s’était engagé comme agent de patrouille de l’unité du mont du temple de la police des frontières. Il laisse derrière lui sa femme et un bébé âgé de trois semaines.

Kamil Shnaan, âgé de 22 ans, de Hurfeish, officier de patrouille depuis sept mois était le fils de l’ancien député Shachiv Shnaan. Il laisse derrière lui ses parents, un frère et trois sœurs.

Print Friendly

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here