La source de cet article se trouve sur ce site

La commission des Affaires Sociales, de la Santé et du Travail de la Knesset a voté le mercredi 2 juillet 2017, en faveur des décrets d’application du correctif de loi, qui établissent les conditions d’obtention du permis d’exercice en pharmacie en Israël, pour les détenteurs d’un diplôme étranger.

Les pharmaciens ayant exercé à l’étranger trois ans au cours des quatre années à compter de la date de dépôt du dossier auprès du Ministère de la Santé, pourront bénéficier de l’exemption de l’examen national.

Ceci, sous réserve d’autres conditions, notamment, de travailler pendant un an sous supervision dans une pharmacie reconnue du ministère de la santé et se présenter à un examen portant seulement sur la législation pharmaceutique israélienne. (Les pharmaciens ayant 2 ans d’expérience au cours des 3 années précédant le dépôt de la demande, devront effectuer un stage sous supervision de 2 ans).

Les décrets d’application stipulent également les règles qui définissent l’exercice légal en pharmacie.

Un pharmacien qui a échoué à l’examen national dans le passé, ne pourra obtenir sa licence qu’en repassant l’examen et ne pourra bénéficier de ce correctif de la loi.

Pour bénéficier de cet allègement, il est impératif de déposer son dossier au plus tard un an après avoir cessé votre exercice à l’étranger.

Dépêchez-vous donc de déposer vos dossiers au ministère de la santé le plus vite possible !!

Pour plus de renseignements contactez Gamliel Goetschel du CNEF – Centre National des Etudiants Francophones en Israel, l’association chargée de ce domaine professionnel : info@cnef.org

Par Qualita – JSSNews
Merci au Député Elie Elalouf qui n’a pas ménagé ses efforts pour faire passer le vote pendant les vacances parlementaires, ainsi qu’à toutes les associations qui oeuvrent sur le terrain : GVAHIMOren OlimMedical, Le CNEF – Centre National Etudiants Francophones,פורום קהלת Kohelet Forum

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here