La source de cet article se trouve sur ce site

L’organisation se demande si les autorités accepteront que le suspect de l’attaque à la voiture bélier plaide la folie, comme elles l’ont fait pour l’assassin de Sarah Halimi.
Alors que la France a été frappée mercredi par une attaque terroriste présumée contre des soldats, le CRIF, le Conseil représentatif des institutions juives de France, a suggéré que l’incident mettait en lumière l’indifférence à la violence antisémite.
Le CRIF a publié mercredi sur sa page Facebook un communiqué pince-sans-rire, qui se demande si les autorités allaient demander une évaluation psychiatrique du suspect qui a fui après avoir renversé six soldats avec sa voiture à Levallois-Perret, en région parisienne. Deux soldats ont été plus gravement blessés, mais leurs jours ne sont pas en danger.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here