La source de cet article se trouve sur ce site

EN IMAGES – Les images sont effroyables : au moins 85 personnes ont été tuées samedi après l’explosion d’un camion dans le centre de la capitale du pays, Mogadiscio. Trois jours de deuil ont été décrétés.

«C’est une attaque horrible menée par les shebab sur des civils innocents, qui ne visait pas des responsables gouvernementaux somaliens spécifiques. Cela montre combien ces éléments violents sont sans pitié, pour viser sans distinction des gens innocents qui ne faisaient que s’occuper de leurs affaires», a déclaré dimanche le président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed.

Dans le quartier de Hodan Dans le quartier de Hodan FEISAL OMAR/REUTERS

Samedi, deux explosions ont frappé Mogadiscio dont l’un a été particulièrement meurtrière. Le dernier bilan s’établit à 85 morts, ont annoncé les autorités somaliennes dimanche. Il pourrait s’alourdir au fil des heures. Un responsable sécuritaire interrogé par l’AFP, Abdukadir Muktar, a indiqué que des centaines de personnes avaient été tuées ou blessées. Dans un premier temps, un bilan de 22 morts avait été fourni.

MOHAMED ABDIWAHAB/AFP

C’est l’explosion d’un camion garé devant un hôtel dans un quartier fréquenté de la capitale – au carrefour PK5 du quartier Hodan – qui abrite bâtiments officiels, hôtels et restaurants, qui a fait des dizaines de morts. La déflagration a endommagé plusieurs édifices et mis le feu à des dizaines de véhicules. Les images envoyées par les agences montrent un paysage de destruction effroyable. Deux heures plus tard environ, un second véhicule a explosé dans le quartier de Medina.

Le carrefour PK5, situé dans le quartier de Hodan, est un quartier commercial très animé de la capitale avec ses magasins et ses hôtels. Le carrefour PK5, situé dans le quartier de Hodan, est un quartier commercial très animé de la capitale avec ses magasins et ses hôtels. MOHAMED ABDIWAHAB/AFP

Le président Farmajo a décrété un deuil national de trois jours, après cette attentat considéré par les Somaliens comme le pire de l’histoire de leur pays. Il a visité dimanche matin l’hôpital Erdogan, où les médecins lui ont dit avoir admis 205 patients, dont plus de 100 avec des blessures graves.

Au carrefour PK5, là où le camion piégé a explosé. Au carrefour PK5, là où le camion piégé a explosé. MOHAMED ABDIWAHAB/AFP

Les attentats n’ont pas été revendiqués mais portent la marque des islamistes du groupe Shebab, qui multiplient ce genre d’attaques depuis des mois à Mogadiscio.

Les djihadistes, liés à Al-Qaïda, cherchent depuis dix ans à renverser le gouvernement soutenu par les pays occidentaux et à imposer en Somalie une version stricte de l’islam.

MOHAMED ABDIWAHAB/AFP

» Lire aussi – En Somalie, al-Chebab est de retour

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here