La source de cet article se trouve sur ce site

L’homme est israélien mais aussi l’un des entrepreneurs les plus riches au monde. Il a fondé une société américaine d’une valeur de vingt milliards de dollars et sa fortune personnelle a récemment été estimée à 2,6 milliards de dollars. Malgré une activité intense, il observe les commandements de Shabbat : ne travaille pas, ne prend pas d’appels téléphoniques, « se coupe du monde du monde pour mieux se connecter le septième jour de la semaine » selon ses propres mots…..

Adam Neumann

Adam Neumann

Adam Neumann est à la tête de WeWork, une société américaine de co-Working (espaces de travail partagé destinés aux entrepreneurs indépendants, aux startups et aux petites entreprises). Il a fondé WeWork en 2010, avec Miguel Mckelvey. une entreprise qui compte aujourd’hui plus de 2 000 employés répartis dans seize pays du monde dont les États-Unis, l’Australie, le Canada, l’Inde, la Chine, Hong Kong, la France, le Royaume-Uni, Israël, la Corée du Sud, le Mexique et les Pays-Bas.

Le milliardaire vit à New York avec son épouse Rebecca Paltrow Neumann (la cousine de l’actrice Gwyneth Paltrow) et leurs cinq enfants.

«J’ai commencé à garder (ndlr observer ) Shabbat, il y a deux ans» a confié, dimanche, Adam Neumann au journal Yediot Aharonot. «Pendant  Shabbat, je suis complètement coupé de la réalité du quotidien de la semaine et je ne fais aucun compromis à ce sujet» a-t-il dit en ajoutant «au début, c’était dur, mais ça m’a apporté beaucoup de plaisir et notamment du temps pour mes enfants et mes amis ».

Adam Neumann explique:  » Lorsque  Shabbat arrive, on allume les bougies, on se détend, des amis viennent, on mange un repas que l’on a nous mêmes cuisiné à l’avance, on se coupe du reste du monde, mais en réalité on se connecte … Je passe plus de temps que jamais avec ma famille et moins avec mon telephone mais la vraie magie réside dans les bienfaits inattendus : plus je le fais et plus le succès de l’entreprise est grand.

Adam Neumann, âgé de 38 ans, a grandi dans le kibboutz de Nir Am, situé dans le sud d’Israël, près de Sderot. Il a servi dans la marine israélienne avant de déménager à New York avec sa sœur Adi, un top modèle israélien. Après plusieurs échecs, il a fondé WeWork. « Quand j’ai rencontré ma femme il y a dix ans, je ne pensais qu’à l’argent », a-t-il déclaré à Yediot Aharonot . « J’ai eu une enfance difficile, mes parents ont divorcé, ma mère était médecin et travaillait tard le soir, Adi et moi étions livrés à nous mêmes, Nous avons déménagé à 13 reprises. En arrivant aux Etats-Unis, j’ai essayé de prendre des raccourcis pour gagner de l’argent, j’ai souvent échoué puis j’ai rencontré ma femme. Elle m’a conseillé  d’arrêter de me plaindre du passé et de me concentrer sur l’essentiel comme réaliser des choses qui ont du sens pour soi ».

Interrogé sur le fait de savoir si l’argent avait changé sa vie, il a répondu au journal israélien : « J’ai  accès à plus de choses aujourd’hui évidement, mais pouvoir aider ceux qui m’ont aidé dans le passé et aussi rendre de l’argent aux investisseurs qui s’étaient plantés avec moi est un vrai plaisir ».

Tel-Avivre – 

Print Friendly

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here