La source de cet article se trouve sur ce site

Air Canada vient d’annoncer, à la suite d’une longue campagne de dénonciation, avoir mis fin à son contrat de plusieurs dizaines de millions de dollars avec Israel Aerospace Industries (IAI), dont elle assurait la maintenance des jets B767.


Cette rupture d’un contrat qui courait normalement jusqu’en mars 2019, a « été transféré à une firme américaine », a indiqué la compagnie Air Canada, qui fait l’objet d’une vigoureuse campagne canadienne mais aussi internationale pour sa complicité avec l’occupation israélienne.

Il faut dire qu’ Israeli Aerospace industries a une image de plus en plus négative, dans la mesure où la firme, en plus d’être sur la liste noire des entreprises épinglées par l’ONU pour ses activités dans les territoires palestiniens occupés, est impliquée dans la construction du nouveau mur entre les USA et le Mexique.

Air Canada a fait savoir qu’il lui restait « un plus petit contrat » avec IAI, qui l’ amène à faire un contrôle des appareils avant leur décollage des aéroports canadiens ou à leur retour.

C’est pourquoi les militants canadiens de la campagne BDS, même s’ils ne cachent pas leur satisfaction à l’annonce de ce premier recul significatif, déclarent qu’ils vont continuer à mettre la pression en raison de ce contrat, et aussi du transport par Air Canada des produits alimentaires israéliens « Sabra », qui composent une partie des menus servis à bord de certains vols.


(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Source : https://bdscoalition.ca/2017/11/02/air-canada-terminates-their-main-contract-with-israel-aerospace-industries/

CAPJPO-EuroPalestine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here