La source de cet article se trouve sur ce site

Publié le : 5 novembre 2017

Le BNVCA condamne l’agression de nature antisémite commise contre une famille de  Créteil (94) dans la nuit du 3 au 4 novembre 2017 par un individu qui a mis le feu à la porte de l’appartement.occupé par une famille de confession juive.

Selon le chef de famille Mr H., qui a déposé plainte, il était 1h30 du matin, ce 4/11/17 lorsque les aboiements insistants et anormaux de son chien réveillent son épouse qui se lève.

Croyant ouvrir la porte à son fils, elle est surprise par des flammes qui s’élèvent du paillasson arrosé d’un produit inflammable.

Elle découvre une bouteille de white spirit, posée près de la porte et qu’elle écarte du pied. Mr H. réveillé aussi par le bruit et les aboiements, rejoint son épouse, tente avec elle d’éteindre les flammes qui s’élèvent. Les policiers qu’il a prévenus arrivent immédiatement, constatent les dégâts… avant l’arrivée des techniciens de la police scientifique qui procèdent à des prélèvements.

La famille précise avoir déjà déposé plainte à la suite de l’incendie criminel de son véhicule commis le 29 octobre 2017 à 18h30 par un individu qui portait une capuche mais que des témoins auraient vus.

Les soupçons qu’il portait sur l’un de ses voisins qu’il décrit d’origine nord africaine aura permis à la police de procéder à son interpellation d’autant que ce dernier aurait posté des messages compromettants et des versets du coran, et des tweet incitatifs à la haine sur un compte facebook.

Ces affaires confirment les observations du BNVCA qui constate que si les actes antisémites ont commencé par viser les biens juifs, (synagogues, écoles, centres communautaires) puis ont atteint les personnes dans la rue, aujourd’hui, les juifs sont attaqués jusque dans leur domicile.

Par le BNVCA – JSSNews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here