La source de cet article se trouve sur ce site

Publié le : 7 novembre 2017

Un tribunal français a ordonné mardi le retour d’un tableau du maître impressionniste Camille Pissarro à la famille d’un collectionneur d’art juif dépossédé pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le tribunal a statué en faveur des parents de Simon Bauer, un riche homme d’affaires dont les actifs ont été saisis en 1943 par le gouvernement français antisémite de Vichy.

“La Cueillette des Pois” avait été au centre d’un conflit entre ses propriétaires actuels, le couple américain Bruce et Robbi Toll, qui ont dit qu’ils l’avaient acheté de bonne foi.

En début d’année, la famille Bauer avait appris que La Cueillette était exposée au musée Marmottan, à Paris, prêtée par un couple de collectionneurs américains, les époux Toll, dans le cadre d’une rétrospective consacrée à Pissarro. Les Toll l’avaient acheté en 1995, au cours d’enchères publiques chez Christie’s à New York. Les descendants de Simon Bauer, qui avaient perdu la trace de La Cueillette depuis 50 ans, avaient obtenu en justice son placement sous séquestre, le temps d’assigner les époux Toll pour le récupérer.

“Mes clients seront très déçus de ne pas être en mesure de récupérer ce tableau, ils y étaient très attachés, ils vont certainement faire appel”, a déclaré l’avocat du couple, Ron Soffer.

“Ils ne considèrent pas que c’est à eux de payer pour les crimes du régime de Vichy”.

Le verdict reflète d’autres litiges juridiques autour de l’art et des biens pillés par les nazis, qui ont ensuite été vendus, parfois à de nouveaux propriétaires qui ne connaissaient pas l’histoire de ces objets.

Sur les 650 000 pièces volées, environ 100 000 n’ont pas été restituées, selon les chiffres publiés lors de la Conférence de l’Holocaust de cette année.

Par Jérémyah Albert – JSSNews

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here