La source de cet article se trouve sur ce site

Publié le : 12 novembre 2017

Un violent tremblement de terre a frappé de la ville kurde irakienne de Halabjah, à l’est d’Erbil, le long de la frontière avec l’Iran, dimanche soir.

Le tremblement de terre, qui a atteint 7,3 sur l’échelle de Richter, a été ressenti dans des villes situées à des centaines de kilomètres du Moyen-Orient en Turquie, au Koweït, aux Émirats et même en Israël.

Le US Geological Survey, qui évaluait initialement le tremblement de terre à 7,2, ne faisait que le réviser à la hausse à 7,3, déclarant que le séisme avait frappé à 21h18. heure locale (20h18 heure de Jérusalem) à une profondeur d’un peu moins de 34 kilomètres.

À Tel Aviv, à plus de 1000 km de l’épicentre, les habitants ont senti le tremblement de terre, tandis que les habitants du centre d’Israël ont dit que le tremblement avait secoué les maisons, mais aucune blessure n’a été signalée.

Des stations d’enregistrement à Haïfa, dans le nord d’Israël et à Beer Sheva, dans le sud d’Israël, ont mesuré une magnitude de 4,5 sur l’échelle de Richter.

A l’est de l’épicentre, la télévision d’Etat iranienne a rapporté qu’au moins huit villages de la République islamique avaient subi des dégâts lors du tremblement de terre, et que l’électricité était coupée dans un certain nombre de provinces frontalières.

Par Valériane de Chardonnay – JSSNews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here