La source de cet article se trouve sur ce site

Près de 650 élèves du CP jusqu’en Terminale d’un petit village alaouite ont participé ce week-end à la journée organisée par la police israélienne et à laquelle étaient également présents des pompiers et des ambulanciers du Magen David Adom. Il s’agit du village de Ghazar….

Credit photo Screen Shot

Dans le petit village de Ghazar, séparé en deux par la frontière entre Israël et le Liban, les habitants sont majoritairement alaouite et la plupart de nationalité israélienne. La division du village avait été la cause de nombreux problèmes de sécurité au cours de ces dernières années et l’armée israélienne, qui s’étaient retirée en mai 2000 avait réinvesti Ghazar en 2006 lors de la 2ème guerre du Liban.

Selon la police, la tenue de l’événement a été rendue possible grâce à la collaboration entre la police de Kiryat Shmona, le conseil local et l’administration des écoles locales. Les élèves ont pu visiter différents stands exposant  les dispositifs utilisés quotidiennement par la police comme un robot neutralisant les explosifs, des outils médico-légaux et même des animaux utilisés dans des opérations policières, tels que chiens ou chevaux.

« La journée de la police a remporté un franc succès, que ce soit auprès des élèves ou auprès des enseignants. » a rapporté le porte parole du village, Najib Hatib, avant de poursuivre : « Au nom du conseil, nous souhaitons remercier la police et ses chefs».

Tel-Avivre –

Print Friendly

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here