La source de cet article se trouve sur ce site

Tisséo s’est-il trompé de pictogramme à Esquirol ? Depuis novembre, chaque station de métro a désormais un dessin accolé à son nom. Cette initiative de Tisséo doit permettre aux personnes souffrant d’un handicap cognitif d’emprunter les transports en commun plus facilement.

La station Esquirol a donc vu, ces dernières semaines, le pictogramme d’un écureuil apparaître sur les plaques de signalisation de la station, «esquirol» étant le mot occitan pour écureuil. Problème : le nom de la place Esquirol ne vient pas de l’animal, mais de Jean-Etienne Esquirol, l’un des pères de la psychiatrie française.

Interrogé sur cette possible confusion, Tisséo assume le choix de l’écureuil et conteste l’idée d’une erreur : «Nous avons travaillé collectivement et nous savions bien qu’Esquirol était le nom d’un aliéniste», plaide Michèle Guallar, responsable des relations publiques à Tisséo. «Ces pictogrammes doivent faciliter la vie des usagers handicapés cognitifs, et l’écureuil est plus évident à repérer», poursuit-elle. À noter que des plaques explicatives seront posées le 22 novembre dans chaque station, pour expliquer l’origine de leur nom. De quoi éviter tout imbroglio.

Né en 1772 à Toulouse, Jean-Etienne Esquirol fut un personnage influent de son temps et de son pays, travaillant en particulier sur la question de l’aliénation mentale. Son buste est d’ailleurs visible dans la Salle des Illustres du Capitole.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here