La source de cet article se trouve sur ce site

Le Président Français Emmanuel Macron, depuis l’Algérie, a dénoncé la décision du président américain, Donald Trump, de reconnaître Jérusalem comme capitale de l’Etat d’Israël.

« C’est une décision regrettable, que la France n’approuve pas et qui contrevient au droit international et aux résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU », a déclaré le chef de l’Etat français lors d’une conférence de presse, à Alger. Bien entendu, cela est absolument faux puisque le fait même de ne pas donner le droit à une Nation de choisir librement sa capitale est l’uniquement contrevenante au droit international. Mais la France, pour chérir ses chéris arabes et musulmans, préfère inventer des excuses et reléguer les juifs à l’Etat de peuple dhimmis qui ne devrait pas pouvoir choisir son futur et décider de son présent.

Macron a rappelé « l’attachement de la France et de l’Europe à la solution de deux Etats, Israël et la Palestine, vivant côte à côte en paix et en sécurité dans des frontières internationalement reconnues avec Jérusalem comme capitale des deux Etats ».

De son côté, Trump n’a pas parlé de “Palestine” mais de “palestiniens” – et a affirmé que la solution à deux Etats sera soutenue par les Etats-Unis “si et seulement si” c’est la solution voulue par les deux parties. Donald Trump a, en outre, affirmé et réaffirmé son intention et son engagement dans la recherche d’un accord de paix définitif.

« Pour l’heure, je lance un appel au calme, à l’apaisement et à la responsabilité de tous, nous devons éviter à tout prix les violences et privilégier le dialogue, a dit Macron – copiant mot-pour-mot le discours du Président américain. La France est prête avec ses partenaires à prendre toutes les initiatives utiles en ce sens. »

Le CRIF, de son côté, a appelé le Président Macron à suivre les pas du Président Trump. Nul doute cependant que Macron sera très largement applaudi par les juifs de cours, lors du diner du CRIF le 10 décembre 2017.

En attendant, Emmanuel Macron se rendra demain au Qatar et il félicitait encore hier le Prince-Héritier Mohammed Ben Zayed à l’occasion de la fête nationale des Emirats arabes unis.

Par Ariel Melles – JSSNews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here