La source de cet article se trouve sur ce site

Arès la reconnaissance par le président américain Donald Trump de Jérusalem comme capitale d’Israël, le leader politique du Hamas, Ismail Haniyeh a appelé à une nouvelle Intifada contre « l’occupation et l’ennemi sioniste » lors d’une manifestation à Gaza…

.

Le Hamas a appelé jeudi à un nouveau soulèvement contre Israël après la reconnaissance par le président américain Donald Trump de Jérusalem comme capitale d’Israël tandis que l’armée israélienne a décidé d’envoyer des renforts en Judée-Samarie.

Ismail Haniyeh a qualifié la décision américaine de « déclaration de guerre » et « d’agression contre notre peuple et une guerre contre nos sanctuaires ». Haniyeh a appelé à un jour de rage vendredi, il a dit : « Que le 8 décembre soit le premier jour de l’Intifada contre l’occupant ».

« Tous les hommes du Hamas et de son aile militaire, les Brigades Izz ad-Din al-Qassam, ont reçu l’ordre d’être en état d’alerte pour faire face au danger stratégique qui menace Jérusalem et menace la Palestine », a averti Haniyeh avant d’ajouter : « Jérusalem est dépouillée de son espace arabe et islamique,,,,Jérusalem unifiée est arabe et musulmane, et c’est la capitale de l’Etat de Palestine, toute la Palestine « .

Les factions palestiniennes laïques et islamistes ont appelé une grève générale ce jeudi et des rassemblements pour protester contre la décision de Trump. Répondant à cet appel à la grève, le ministère palestinien de l’Education a déclaré une journée de congé jeudi et a exhorté les enseignants ainsi que les lycéens et les universitaires à participer aux manifestations prévues en  territoires palestiniens de Judée-Samarie et dans la bande de Gaza.

De son coté, l’armée israélienne a déclaré qu’elle déployait plusieurs nouveaux bataillons afin de répondre « à de possibles développements ». Au cours des 24 dernières heures, le nombre d’incidents terroristes (jets de pierres et cocktails Molotov ) est en hausse à Jérusalem-Est et en Judée-Samarie. Des cocktails Molotov et des pierres ont été lancés sur des véhicules dans la région de Binyamin, près du village de Rantis. Il n’y a pas eu de victimes et aucun dommage n’a été signalé.

Tel-Avivre –

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here