La source de cet article se trouve sur ce site

L’épicerie Promo & Destock avait déjà été la cible de tags antisémites tout comme l’Hyper Casher le magasin adjacent à celui-ci, le mercredi 3 janvier dernier. Le feu a été signalé entre quatre et cinq heures du matin dans l’épicerie Promo & Destock du centre commercial Kennedy dans le quartier du Mont-Mesly de Créteil tenue par Aziz un gérant musulman. De très gros dégâts sont à déplorer mais l’incendie n’a fait aucun blessé.

L’épicerie Promo & Destock détruit et l’Hyper Casher adjacent touché lui aussi mais dans une moindre mesure

L’épicerie est complètement carbonisée et le rideau de fer du commerce déjà tagué de cinq croix gammées la semaine dernière a été, cette fois, brisé  par les criminels pour pénétrer dans le magasin avant d’y mettre le feu. Le rideau de fer a fondu sous l’effet de la chaleur et l’incendie s’est également propagé à l’Hypercacher adjacent.

Cet acte antisémite n’a pas été perpétré au hasard du calendrier puisqu’il intervient trois ans jour pour jour après l’attaque d’Amedy Coulibaly contre l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes qui avait causé la mort de quatre français juifs.

Albert Elharrar, président de la communauté juive de Créteil a fait part de sa consternation : «C’est quelque chose qui nous remue. On essaie de vivre et d’oublier, de trouver la quiétude, mais il y a des éléments qui sèment la terreur», a-t-il déclaré à l’AFP.

Le magasin était tenu par Aziz de confession musulmane, très apprécié par les jeunes du quartier et qui n’avait aucun  problème à vendre des produits casher et israéliens destinés à la clientèle juive. Les auteurs de cet acte criminel  ont-ils sanctionné le gérant musulman pour le punir? C’est ce que devra découvrir le service départemental de la police judiciaire du Val-de-Marne qui est en charge de l’enquête.

Tel-Avivre –

Print Friendly

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here