La source de cet article se trouve sur ce site

La Russie déjoue une attaque massive de drones contre ses bases en Syrie en  prenant le contrôle électronique d’au moins 6 drones et en abattant 7 autres, au-dessus de Hmeimim et Tartous

Le Ministère russe de la défense à Moscou a révélé lundi 8 janvier : une attaque terroriste massive de drones contre les bases aériennes et navales russes en Syrie a été déjouée par des mesures électroniques et des tirs d’armement anti-aérien.

Le communiqué affirme qu’au cours de la nuit du 6 janvier, des “militants” (groupes terroristes) syriens ont envoyé un vaste essaim de véhicules aériens sans pilote attaquer la base navale russe de Tartous et la base aérienne de Hmeimim. Les forces de défense russes ont pris le contrôle de six de ces drones et ses systèmes de canons lance-missiles anti-aériens Pantsir-S1 en ont abattu sept autres.

Les sources au sein des renseignements militaires ont appris de cette déclaration russe qu’ils ont employé des moyens électroniques afin de manipuler les commandes des systèmes de navigation des engins sans pilote pour les ramener intacts au sol. Moscou vient, à présent, de lancer une analyse technique d’urgence sur les drones ainsi capturés, qui, malgré leur cachet “primitif”, se sont avérés capables de permettre aux terroristes de mener des attaques ciblées à une portée de plus de 100 km et de découvrir l’usage, pour la première fois, de technologies de guidage moderne par système de positionnement par satellite GPS.

Les services de sécurité russes enquêtent aussi urgemment pour savoir qui a pu livrer ces systèmes de guidage avancés aux terroristes, en mettant en garde que cela leur permet de mener des frappes aériennes sans pilote n’importe où dans le monde, même à patir d’engins de fabrication sommaire.

Samedi 6 janvier, les sources militaires syriennes rapportaient que leurs systèmes de défense anti-aérienne avaient abattu deux drones volant au-dessus de la base aérienne de Hmeimim avec une charge à bord d’ogive d’obus de mortier. Les Syriens les ont identifiés comme appartenant au groupe Ahrar al-Sham, et probablement à l’Hayat Tahrir al-Sham (ex-Al Nusra), qui a les ressources pour ce genre d’attaques. Les communiqués russe et syrien semblent relater le même type d’événements, l’un à Hmeimim et l’autres près de Homs, à ce moment-là.

Adaptation : Marc Brzustowski. Le communiqué du Ministère russe : 

It was the first time when terrorists applied a massed drone aircraft attack launched at a range of more than 50 km using modern GPS guidance system

Technical examination of the drones showed that such attacks could have been made by terrorists at a distance of about 100 kilometers.

Engineering decisions applied by terrorists while attacks on the Russian objects in Syria could be received from one of countries with high-technological capabilities of satellite navigation and remote dropping control of professionally assembled improvised explosive devices in assigned coordinates. All drones of terrorists are fitted with pressure transducers and altitude control servo-actuators.

Terrorists’ aircraft-type drones carried explosive devices with foreign detonating fuses.

The Russian specialists are determining supply channels, through which terrorists had received the technologies and devices, as well as examining type and origin of explosive compounds used in the IEDs.

The fact of usage of strike aircraft-type drones by terrorists is the evidence that militants have received technologies to carry out terrorist attacks using such UAVs in any country,” the statement reads..

Click to see the full-size image

Russian Forces Downed 13 Militant Drones Attempting To Attack Their Bases In Syria

Click to see the full-size image

Russian Forces Downed 13 Militant Drones Attempting To Attack Their Bases In Syria

Jan 8, 2018 @ 19:05 

Russia foils massive attack on its Syrian bases by electronically “controlling” 6 drones, downing seven

The post La Russie déjoue une attaque massive de 13 drones© appeared first on JForum.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here