La source de cet article se trouve sur ce site

Après avoir menacé de couper son aide, l’administration Trump a omis d’effectuer un paiement prévu à l’agence des Nations Unies pour les réfugiés qui travaille avec les Palestiniens, a déclaré vendredi une personne proche du sujet.

Un décaissement d’environ 120 millions de dollars était prévu pour le 2 janvier et tous les documents nécessaires à cette transaction étaient déjà prêts. Mais le paiement n’a pas eu lieu selon cette personne, qui parlait sous condition d’anonymité afin pouvoir discuter de questions internes.

Les États-Unis n’ont pas officiellement notifié l’organisation, l’Office de secours et des travaux des Nations Unies (UNRWA), de leur décision finale concernant la cessation ou le maintien du financement a aussi indiqué cette personne.

Le président Trump et son ambassadeur aux Nations Unies, Nikki Haley, ont menacé de geler l’aide aux Palestiens en guise de punition pout leur refus d’accepter la décision du 6 décembre de Trump de reconnaître comme capitale d’Israël la ville disputée de Jérusalem. Les Palestiniens revendiquent également une partie de la ville comme leur capitale dans un futur état indépendant.

L’UNRWA finance des écoles, des cliniques et d’autres programmes pour des centaines de milliers de réfugiés palestiniens et leurs descendants dans cinq pays ou entités. Les États-Unis fournissent environ un tiers du budget l’UNRWA, soit environ 300 millions de dollars par an.

Le Département d’État n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Photo : Associated Press

Traduction : RP pour l’AFPS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here