La source de cet article se trouve sur ce site

On trouvera sans doute des rigolos qui suggéreront aux gendarmes de suivre les cambrioleurs à la trace, ou plutôt l’odeur du butin… Mais pour Caroline Borrel, producteur-affineur installée sur la commune de Murol, dans le Puy-de-Dôme, le cambriolage qu’elle a subi dans la nuit de lundi à mardi dernier, n’est pas une plaisanterie.
Entre 650 et 700 saint-nectaire ont été dérobés dans sa cave d’affinage, et il faut croire que les voleurs étaient des connaisseurs puisqu’ils ont choisi les fromages prêts à consommer.

Plus de 10 000 euros de préjudice

A 16 euros la pièce, le préjudice est estimé par la productrice à plus de 10 000€, sans parler des dégâts commis dans sa cave d’affinage dont la porte a été forcée sans ménagement.
Caroline Borrel qui a déposé plainte ne se fait guère d’illusions sur ses chances de retrouver les fromages volés qui seront probablement écoulés sur les marchés un peu partout en France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here