La source de cet article se trouve sur ce site

Hier soir, au nord de la frontière de Gaza, une cinquantaine de Palestiniens ont attaqué des soldats israéliens qui, pour se défendre, ont ouvert le feu, deux Palestiniens ont été tués et six autres blessés dans les affrontements avec les forces de Tsahal. Des émeutes ont également éclaté en Samarie, elles ont provoqué la mort d’un autre palestinien et en Samarie, trois sœurs palestiniennes qui avaient projeté une attaque à l’arme blanche, ont été arrêtées au poste de contrôle du tombeau des patriarches.

Photo by Wissam Nassar/FLASH90

Un jeune de 16 ans du camp de réfugiés d’al-Bureij a été abattu. Le porte-parole de l’Armée a précisé que les soldats avaient ouvert le feu sur trois émeutiers qui avaient «mis nos forces en danger». Des responsables de la bande de Gaza ont affirmé que l’un des trois émeutiers, Amir Abu Musaid, âgé de 16 ans, a également été tué. Le jeune palestinien aurait été frappé à la poitrine lors d’une émeute à l’extérieur d’Al-Bureij, dans le centre de Gaza.

Ali Kino, également âgé de 16 ans,  aurait aussi été tué en Samarie lors d’une émeute à l’extérieur de la ville de Shechem (Naplouse), contrôlée par l’Autorité palestinienne. L’émeute a été déclenchée par la perquisition par Tsahal d’un village à l’ouest de Burin, dans le cadre de la recherche des terroristes qui ont assassiné le rabbin Raziel Shevah à proximité de l’avant-poste de Havat Gilad. Il y a une semaine un jeune Palestinien, Musab Firas al-Tamimi, 17 ans, avaient également été tué lors d’affrontements dans le village de Deir Nizam, au nord de Ramallah.

Dans le même temps, près de la Grotte des Patriarches à Hébron, trois femmes palestiniennes, trois sœurs âgées de 15, 18 et 23 ans du camp de réfugiés palestinien d’Al-Arroub, ont été arrêtées au poste de contrôle à l’entrée du tombeau des patriarches alors qu’elle dissimulaient des couteaux.

Tel-Avivre –

Print Friendly

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here