La source de cet article se trouve sur ce site

Une unité de policiers des frontières se présentant comme arabes a arrêté vendredi trois racailles de l’Autorité palestinienne dans le village d’Abu Dis, sous autorité de Jérusalem.

Embed from Getty Images

L’unité « Mistarvim » est une unité antiterroriste dont les officiers opèrent sous couverture dans les zones arabes.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Cette unité de contre-terrorisme inconnue du public fait flipper les émeutiers lanceurs de pierres et cocktails Molotov.

Pendant les troubles dans la région, des dizaines d’Arabes palestiniens ont brûlé des pneus et lancé des pierres et des bombes incendiaires sur les forces de sécurité. Les policiers en civil, agents de la police des frontières infiltrés participant à l’émeute, ont réussi à arrêter trois des émeutiers en flagrant délit.

Une des personnes arrêtées avait une fronde à la main, qu’il utilisait pour tirer des pierres sur les forces de sécurité.

Les trois, tous des résidents d’Abu Dis, ont été transférés pour être interrogés par les forces de sécurité.

L’intervention de ces agents est connue des colons arabes habitués des émeutes en Judée Samarie et à Jérusalem.

Les dernières opérations de Forces de défense d’Israël près de Shechem (Naplouse) se poursuivent alors que les forces de sécurité tentent de localiser les terroristes qui ont assassiné le rabbin Raziel Shevach, 35 ans, près de Havat Gilad, mardi soir dernier.

Raziel Shevach a laissé une femme et six orphelins, dont le plus jeune a dix mois.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean Vercors pour Dreuz.info.

  • Imprimer/Email

    5

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here