La source de cet article se trouve sur ce site

Le gouvernement va devoir approuver, ou non, une liste mise à jour des règlements désignés comme prioritaires nationales. Les résidents de ces établissements ont droit à diverses prestations, principalement un crédit d’impôt compris entre 7% et 20% jusqu’à un certain niveau de revenu. Le coût total des bénéfices est estimé à 2,33 milliards de NIS par an.

Les établissements concernés répondent à l’un des critères suivants: ils sont situés dans des zones situées à l’extrémité la plus basse de l’échelle socio-économique des agglomérations de la périphérie d’Israël; ils sont à proximité d’une frontière (jusqu’à sept kilomètres d’une frontière ou jusqu’à neuf kilomètres de la frontière libanaise); ils sont menacés (ce qui signifie principalement des colonies en Judée et Samarie); ou ils sont nouveaux (jusqu’à cinq ans à compter de la date d’occupation ou jusqu’à dix ans après la construction).

Selon les chiffres qui seront présentés au gouvernement, quelque 2,25 millions d’Israéliens vivent dans des zones d’habitat déclarées prioritaires, la plupart d’entre eux (92,1%) dans les colonies de la périphérie et le reste dans les colonies des autres catégories. Les principales colonies incluses dans la liste sont Beersheva, Kiryat Shemona, Ofakim, Sderot et Bet She’an. La liste sera valide jusqu’en septembre 2021.

Lors de sa première réunion hebdomadaire depuis les vacances de Pâques, le gouvernement devrait approuver les plans de renforcement de Kiryat Shemona, Shlomi et Metula dans le nord, Yeruham dans le sud et un programme d’aide aux colonies dans la région de la mer Morte face au problème de gouffres. Au total, les budgets alloués à ces zones s’élèvent à 900 millions de shekels, sur cinq ans. L’aide à Yeruham et aux villes du nord ira principalement aux institutions éducatives, culturelles et sociales de ces colonies. L’aide aux établissements de la mer Morte se fera principalement sous la forme d’initiatives touristiques le long des rives du lac en voie de disparition.

Source : israelValley & Globes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here