La source de cet article se trouve sur ce site

Un porte-parole de l’EASA a indiqué que l’agence avait « informé hier (mardi) les Etats membres de l’EASA et Eurocontrol » (l’Organisation européenne pour la Sécurité de la Navigation aérienne, NDLR) de la possibilité « de frappes aériennes sur la Syrie avec des missiles air-terre et/ou de croisière dans les 72 heures à venir, à partir d’hier, et de possibles perturbations par intermittence du fonctionnement de l’équipement de radionavigation ».Par conséquent, l’organisation a invité les compagnies à prendre ces éléments « en considération pour l’élaboration des plans de vols pour l’est du bassin méditerranéen, dans la zone de contrôle aérien (FIR) Méditerranée orientale/Nicosie », a-t-il ajouté.

Les Occidentaux – Washington en tête – ont fait planer la menace d’une riposte militaire imminente contre le régime du président syrien Bachar al-Assad après une attaque chimique présumée dans le bastion rebelle de Douma près de Damas, imputée au régime syrien, qui dément toute responsabilité.

Source : i24News

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here