La source de cet article se trouve sur ce site

ISRAELVALLEY SPECIAL. Le jour de la SaintValentin, le 14 février, est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux. Les couples en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la passion. Lors d’un journal télévisé consacré à la Saint-Valentin, par un tour de passe passe verbal étonnant, le Kenya est cité par TF1 comme grand producteur de roses. Israël est « oublié ». Alors faites comme nous. Offrez des roses d’Israël. Elles sont d’une beauté incomparable, et elles dominent le marché en France et dans plusieurs autres pays européens….

Selon (1) : « Israël est aujourd’hui le troisième exportateur de fleurs coupées vers l’Union européenne derrière les Pays-Bas et le Kenya. Selon les données publiées par l’association des horticulteurs, des dizaines de millions de fleurs ont été récoltées en Israël l’an dernier, les ventes se sont montées à plusieurs centaines de millions de dollars.

L’anémone est la fleur la plus populaire en Israël. On retrouve juste derrière, sur la liste des fleurs les plus vendues, les boutons d’or et les nymphéas. L’anémone est la fleur à bulbe qui offre de magnifiques couleurs dès que revient le printemps. Grâce à un climat très clément et 300 jours d’ensoleillement minimum par an, les ventes de fleurs à l’export rapportent plus de 200 millions de $ annuels à l’économie israélienne. Chaque année, plus de 1,5 milliards d’unités sont produites (dont 90% pour l’export) soit le double d’il y a 10 ans.

Le montant des exportations de fleurs et graines israéliennes s’élève à 200 millions de dollars par an. Israël se place parmi les 10 principaux exportateurs de fleurs mondiaux. A l’occasion de la fête de la Saint-Valentin, Israël va expédie en quelques jours vers l’Union Européenne environ 50 millions de fleurs. Une flotte de quelques 20 avions participent à un pont aérien pour transporter plusieurs milliers de tonnes de fleurs fraîchement coupées. Ces lots arriveront dans la nuit à la bourse aux fleurs aux Pays Bas. (1) F. Souhail, http://identitejuive.com)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here