La source de cet article se trouve sur ce site

Frappes israéliennes : près de la moitié des défenses aériennes d’Assad détruites*

*[Sans jouer inutilement les Cassandre, on restera prudent sur ce type d’évaluation : parmi les cibles touchées qu’on ne nomme jamais, depuis hier, personne n’a entendu parler de S-300, S-400, Système Pantsir… qui constituent le fleuron de la défense anti-aérienne mise à disposition d’Assad par l’armée russe, protectrice des intérêts iraniens dans la région…]

Israeli F-16 fighter jets are seen at the Nevatim air base on October 6, 2010
JACK GUEZ (AFP/File)

Israël a détruit près de la moitié des défenses aériennes du président Bachar el-Assad, ont révélé lundi des expertises militaires.

Des hauts responsables de l’armée ont indiqué au quotidien Haaretz que la vaste opération aérienne du week-end dernier est considérée comme un succès.

Les frappes de l’Etat hébreu ont détruit les batteries qui ont tiré des missiles sur ses avions de combat et ont également touché quatre cibles iraniennes, dont le centre de contrôle des drones et des systèmes de communication.

La Syrie a réussi à abattre l’avion israélien car il volait trop haut, a signalé l’évaluation initiale basée sur une enquête de l’armée de l’air israélienne sur l’incident.

Le F-16 abattu, et sept autres, ont mené l’attaque contre le camion du centre de commandement iranien sur la base aérienne T4 près de la ville de Palmyre, au cœur de la Syrie.

C’est à partir de la remorque que des membres d’Al-Qods (les forces spéciales des Gardiens de la Révolution islamique (GRI) en Iran) ont lancé le drone qui a pénétré samedi dans l’espace aérien israélien et qui a été intercepté au-dessus de la vallée de Beït She’an (nord du pays).

Des sources de l’armée israélienne ont affirmé que l’Etat hébreu avait repéré l’engin en vol dans la région de Palmyre jusqu’à sa traversée à la frontière avec Israël.

Jack GUEZ (AFP)Une photo montrant les débris d’un avion de combat F16 israélien qui s’est écrasé en Israël après avoir été touché par des tirs syriens lors d’une frappe israélienne en Syrie, le 10 février 2018
Jack GUEZ (AFP)

Selon l’enquête initiale, au moins un des avions israéliens est resté à haute altitude pour vérifier que les missiles tirés sur la remorque iranienne l’ont heurté.

À cet instant, le système syrien de défense aérienne a tiré un nombre anormalement élevé de missiles (plus de 20) d’au moins deux types – les SA-5 à longue portée et les SA-17 à plus courte portée.

L’enquête, toujours en cours, devrait porter sur des aspects opérationnels, notamment sur un dispositif nommé “mantlem”, conçu pour perturber l’identification et l’attaque des avions.

“Nous continuerons à frapper tous ceux qui tentent de nous attaquer”, a déclaré le Premier ministre Benyamin Netanyahou, se félicitant d’avoir porté un “coup sévère aux forces iraniennes et syriennes”.

C’est la pire confrontation avec Téhéran et Damas depuis le début du conflit syrien en 2011.

The post Près de la moitié des défenses aériennes d’Assad détruites appeared first on JForum.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here