La source de cet article se trouve sur ce site

By  | 

Par JNi.Media

www.jewishpress.com/news/israel/israeli-arabs/libermans-party-launches-dismissal-proceedings-against-mk-zoabi-over-call-to-march-on-jerusalem/2018/04/09/
Adaptation Mordeh’aï pour malaassot.comreproduction autorisée avec mention de la source et du lien

Le parti Yisrael Beiteinu a initié lundi une motion contre la Députée Haneen Zoabi (Liste arabe commune), suite à des déclarations faites le week-end dernier au siège de l’ONU à New York. Zoabi a qualifié Israël « d’Etat fasciste », l’a accusé de « terrorisme » contre les manifestations près de la barrière frontalière de Gaza et a appelé « des millions de Palestiniens » à marcher sur Jérusalem

MK Oded Forer (Yisrael Beiteinu), ainsi que tous les membres de sa faction ont l’intention de commencer à signer des membres supplémentaires de la Knesset, afin d’apporter à la plénière un projet de loi proposant le licenciement définitif de Zoabi pour ses attaques virulentes de son pays.

Amendement n° 44 à la loi fondamentale: La Knesset (27 juillet 2016), également connue sous le nom de «loi de Révocationt», permet de révoquer un membre de la Knesset parce que l’existence de l’État d’Israël en tant qu’Etat juif, démocratique, d’incitation au racisme ou du soutien à un État ennemi ou à une organisation terroriste. L’amendement a été adopté suite à la critique scandaleuse, de la Députée Zoabi, des actions des soldats de Tsahal lors de leur prise de contrôle du navire Mavi Marmara en 2010. Zoabi était un passager du navire qui menait une propagande contre le droit d’Israël d’empêcher les attaques à la roquette contre ses civils. .

Selon l’amendement 44, le Comité de la Knesset doit proposer le renvoi à la plénière qui aura été approuvée par une majorité des trois quarts de ses membres, après avoir reçu une pétition signée par 70 députés, dont 10 ne sont pas membres de la coalition. Le vote doit alors être soutenu par 90 députés. Le renvoi prend effet dans les 14 jours suivant le vote.

À ce jour, la procédure de révocation n’a été ouverte que contre l’ancien député Bassel Ghattas – du parti Balad et membre de la Liste arabe commune comme Zoabi – après avoir été surpris en train de transporter des téléphones portables à des terroristes emprisonnés en Israël. Les 70 signatures avaient déjà été soumises au comité lorsque le député fautif a démissionné de la Knesset, ayant été inculpé pour le crime en question.
SOURCE :
http://malaassot.over-blog.com/

happywheels

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here