La source de cet article se trouve sur ce site

By  | 

Une firme pharmaceutique US veut les droits d’un traitement de la SEP israélien
Le médicament contre la sclérose en plaques développé par Mapi Pharma nécessite une injection mensuelle au lieu de 3 fois par semaine

La compagnie pharmaceutique américaine Mylan N.V. a annoncé mardi qu’elle allait acquérir les droits de commercialisation internationaux pour un traitement mensuel de la sclérose en plaques développé par l’Israélien Mapi Pharma.
Glatiramer Acetate Depot est un médicament à action prolongée conçu pour remplacer les injections quotidiennes avec une alternative mensuelle pour les personnes souffrant de sclérose en plaques récurrente-rémittente
La sclérose en plaques récurrente-rémittente représente 85 % de tous les diagnostics initiaux de la maladie, selon les entreprises.
Mylan vend déjà une version générique du traitement de la sclérose en plaques du traitement de Teva Pharmaceuticals, Copaxone. Mais, si GA Depot termine avec succès ses essais cliniques de phase III, la concurrence sera à la fois redoutable pour la version générique du Copaxone et de Mylan.

Copaxone, le seul traitement sans interféron pour la sclérose en plaques, a été développé par l’entreprise pharmaceutique Teva au milieu des années 1990. Crédit: Institut des sciences Weizmann/JTA)
Le président et PDG de Mapi, Ehud Marom, a déclaré que le médicament de son entreprise faciliterait le traitement des patients atteints de sclérose en plaques en réduisant le nombre d’injections qu’ils doivent faire.
« GA Depot devrait améliorer significativement le mode de traitement des patients atteints de sclérose en plaques en réduisant le nombre d’injections, allégeant le fardeau du traitement et en augmentant le respect du traitement du patient », a déclaré Marom, selon le quotidien économique Globes.
« Nous sommes impatients de travailler avec Mylan pour apporter ce médicament important aux patients atteints de sclérose en plaques ».
Dans un communiqué, le président de Mylan, Rajiv Malik, a qualifié GA Depot d’ « option de traitement importante et bien accueillie », ajoutant que l’entreprise ajouterait à son « déjà solide portefeuille de produits du système nerveux central » un nouveau médicament.
Les compagnies n’ont pas révélé combien Mylan investissait dans Mapi, mais le quotidien Haaretz a estimé le chiffre à 20 millions de dollars.
Le partenariat est soumis à l’approbation de l’Autorité de l’Innovation d’Israël.
Source :

https://fr.timesofisrael.com/une-firme-pharmaceutique-us-veut-les-droits-dun-traitement-de-la-sep-israelien/

happywheels

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here