CGQDI

Les goys qui défendent Israël sont, à la base, trois copains non-juifs qui partagent l’envie de dire tout haut leurs convictions concernant Israël et le peuple juif.

  • Roys, le caterpillar cinglé
  • Pug, le scribe ermite
  • Buffalo, le soudard idéaliste
En fait, pour tout vous raconter, ça fait longtemps qu’on est pro-israéliens chacun dans notre coin, comme il y en a beaucoup plus qu’on ne le croit. On a d’ailleurs rapidement été rejoints par plusieurs larrons:
  • Jeep, le mécano trappiste
  • Razorback, le goret élégant
  • Buzz, le planeur historique
  • Gut, le poisson volant
  • Silk, au bonheur des dames
  • Fox, le marathonien ciré
Jusqu’à récemment, on vivait notre différence avec douleur et sentiment d’exclusion, parfois rejetés par nos familles, méprisés par nos collègues de travail et même ceux qui se disaient nos amis quand ils découvraient nos tendances pro-sionistes coupables. On vivait un vrai écartèlement moral entre nos natures profondes qui aimaient l’étoile de David et l’ Hatikva et la réprobation générale de la bonne société bourgeoise qui aime mépriser souverainement tout ce qui est de près ou de loin juif. Grevés dans notre solitude, rejetés par une société qui ne nous comprend pas, nous avons eu la chance de nous rencontrer, grâce à des aspirations communes. Au début, on se parlait de façon encore un peu honteuse et on faisait des réunions de Pro-Sionistes Anonymes: « Bonjour, je m’appelle Pug et je suis pro-sioniste », « Bonjour Pug » répondait-on avant de se mettre à pleurer. 10808003_10152428280552061_875239884_nMais au fil du temps, on a appris qu’on n’est pas sales, qu’on est normaux et qu’on est des citoyens à part entière et qu’on a droit à la différence. Peut-être même qu’un jour, on aura le droit de se marier entre pro-sionistes ! Alors, on a transformé notre différence en force et un beau jour, alors qu’un ami faisait son coming-out en affichant un drapeau israélien sur son profil Facebook et qu’il se faisait conspuer de haine et de mépris, on s’est rassemblé pour le défendre et tomber à bras raccourcis sur ses détracteurs. On s’est aperçus qu’on avait des qualités complémentaires et on a décidé de sortir au grand jour, de prendre tous les risques et de dévoiler publiquement notre différence, grâce à une page qu’on aurait pu appeler « Pro-Sioniste Power » mais qu’on a préféré appeler « Ces Goys qui défendent Israël », en attendant, peut-être, d’organiser une « Goy Pride » pour offrir à tous les pro-sionistes isolés et méprisés une communauté qui les comprend et qui les respecte. 10733591_325500877652254_1301612683_nAlors, on a un message à tous ceux qui veulent nous faire changer d’avis, qui nous insultent, qui veulent « niker notre mére », etc : on s’en fout.  On est des Goys et on défend Israël, le Sionisme et le peuple juif. On veut qu’Israël annexe la Judée et la Samarie et reconstruise le Temple Juif sur l’esplanade du Temple (parce que c’est comme ça que ça s’appelle!) et on veut que Jérusalem soit reconnu comme la capitale unique et indivisible de l’Etat Juif d’Israël. Et si vous avez comme objectif de faire une nouvelle Shoah, n’oubliez pas de prévoir des étoiles jaunes pour nous parce qu’on préfère finir en savon avec les juifs que de vivre dans un monde ou vous les aurez tous massacrés sans qu’on réagisse. Et de toutes façons, même en savon, on trouvera quand même le moyen de vous flanquer des boutons ! Pug – 30 septembre 2014

Quel jour! 7 Juin 1967, il y a 50 ans. Quelle date incroyable, même cinq décennies plus tard! Cela faisait, selon moi, 2564 ans que les fils d’Israël avaient perdu la souveraineté sur Jérusalem, la ville ou Dieu avait habité parmi eux. Je considère, en effet, que la perte de...
Avant de laisser Laetitia Callens à son militantisme propagandiste national-socialiste manipulé par l’Iran, permettez-moi de chaleureusement la remercier pour les splendides leçons qu’elle nous a magistralement enseigné ces derniers jours. On a bien vu, avec l’épisode du chocolat empoisonné et sa réponse éloquente à nos objections que les militants pro-palestiniens ne reculent...
Sous couvert d’expliquer le conflit israélo-palestinien, le Figaro fait quasiment une vidéo de propagande! Je vous laisse découvrir la vidéo, sur Facebook, par le lien ci-dessous https://www.facebook.com/lefigaro/videos/10154873682101339/?pnref=story   Cette vidéo ne permet pas du tout de comprendre la complexité du conflit israélo-palestinien et au contraire fait d’ahurissant simplismes qui aggravent la méconnaissance...
Non? Ils sont sérieux, là? L’ONU qui condamne la « colonisation », les politiques qui clament que la « colonisation » est le principal blocage à la paix, « colonies » ici, « colons » là, en fait on ne peut pas faire un pas sans entendre des indignations de hyènes et des condamnations d’orfraies sur la « politique...
L’Arc de Titus à Rome, photographié par Pug en 2012 L’Arc de Titus, à Rome, est l’un des plus célèbres monuments des ruines de la Rome Antique. Érigée vers 81 après JC par l’Empereur Domitien, il célèbre la victoire de son frère et prédécesseur Titus lorsque celui-ci commandait les légions...
Où comment les britanniques, après avoir partagé la Palestine mandataire en deux, avec à l’Ouest du Jourdain le foyer national juif palestinien habité aussi par des arabes (la Palestine juive, 30% du territoire en y incluant la bande de Gaza) et à l’Est du Jourdain le foyer national arabe...

Sarah Halimi

Que s’est-il passé mardi, vers 4h, Rue de Vaucouleurs, dans le XIème arrondissement de Paris? La seule vraie certitude, hélas, est que Sarah Halimi, juive de 66 ans, est morte défenestrée. Concernant les circonstances, la presse classique est très prudente. La presse juive l’est beaucoup moins. Sur les réseaux sociaux, les...
J’ai visionné le « reportage » de Bernard de La Villardière sur Jérusalem, qu’il a choisi d’appeler « Jérusalem, quand la ville sainte se déchire », et diffusé dernièrement sur M6. Un reportage de Vincent Prado, pour la société Lignes de front. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le parti pris...
La première juive dans l’espace fut aussi la quatrième femme et la deuxième américaine dans l’espace. Après le Général de Division Aérienne Valentina Tereshkova en 1963, Svetlana Savitskaya en 1982 et Sally Ride en 1983, Judith Arlene Resnik, fille d’immigrés juifs d’Ukraine, s’envole pour l’espace le 30 août 1984. Elle est née...

Pegasus Bridge, 00h16

  « Pour triompher, le mal n’a besoin que de l’inaction des gens de bien » Edmund Burke               Une trouée dans la météo a permis que l’ordre soit donné. Mais le temps est compté, l’éclaircie sera de courte durée. Les avions ont décollé au début de la nuit, vers 22h, et survolent maintenant...

POPULAIRE CETTE SEMAINE

Suivez nous

9,982FansJ'aime
149SuiveursSuivre

Bonjour, 
Nous avons détecté que votre navigateur utilise un plugin pour bloquer les Publicités.
Vous devez savoir que ce sont les revenus de ces publicités qui nous permettent de gérer et continuer à vous donner le meilleurs de l'actualité.

Merci de désactiver l'extension adblock de votre navigateur (en haut à droite de votre navigateur)

Note pour les publicités bloqués

Bonjour, 
Nous avons détecté que votre navigateur utilise un plugin pour bloquer les Publicités.
Vous devez savoir que ce sont les revenus de ces publicités qui nous permettent de gérer et continuer à vous donner le meilleurs de l'actualité.

Merci de désactiver l'extension adblock de votre navigateur (en haut à droite de votre navigateur)