La source de cet article se trouve sur ce site

DANGER – La tempête tropicale Maria, qui a pris naissance samedi au sud-est des Antilles, est passée au stade d’ouragan de catégorie 3 ce lundi après-midi. La Martinique et la Guadeloupe ont été placées en alerte rouge cyclonique. Suivez les dernières informations.

Après Harvey, Irma ou encore José, voici Maria. Cette tempête tropicale, qui s’est formée samedi à 2.000 km au sud des Antilles, s’intensifie et est passé au stade d’ouragan de catégorie 1, dimanche soir, selon la météo américaine. Les derniers scénarios sur sa trajectoire confirment un passage de l’ouragan sur la Guadeloupe ou à proximité immédiate de l’île.

Alors que Maria s’intensifiait d’heure en heure, la Guadeloupe a été placée en alerte rouge cyclonique à partir de lundi 12h00 locales (18 heures, heure de Paris). La préfecture appelle ses habitants à consolider les habitations en protégeant notamment les ouvertures, et à mettre à l’abri et hors d’eau les objets personnels et les documents. Le gouvernement a par ailleurs annoncé l’envoi sur place de 110 militaires supplémentaires de la protection civile. Dans un communiqué, la préfecture de Guadeloupe indiquait dimanche soir que le cyclone Maria se trouvait à 500 kilomètres de Marie-Galante.

La Martinique, elle,  est également passée en orange pour vents violents, mer dangereuse et fortes précipitations, prévient Météo-France.

Selon les dernières indications météorologiques, il est prévu que Maria passe sur les Antilles mardi après-midi (heure de Paris) au stade d’ouragan de catégorie 2 ou de catégorie 3, c’est-à-dire ouragan majeur,  avec des vents supérieurs à 150 km/h et des vagues de 6 à 8 m. S’il y a encore des doutes sur l’intensité des vents, l’incertitude est encore plus grande pour les pluies (du simple au double, de 200 à 400 mm).  Dans son communiqué, la préfecture donne davantage de précisions. Le centre du cyclone « devrait passer au sud de la Grande Galette mardi à 2 h du matin [heure locale], puis sur Basse-Terre, avant de s’éloigner au large de Bouillante », écrit-elle.

Maria devrait s’approcher des côtes lundi en journée et traverser l’arc antillais durant la nuit de lundi à mardi probablement entre la Dominique et la Guadeloupe, indique Météo-France. Dès lundi midi, le préfet « demande à chacun de ne plus se déplacer, de se mettre à l’abri, soit dans son habitation, soit dans un abri sûr, et de s’informer des conditions météo à la radio ». 

Les Iles du nord, Saint-Martin et Saint-Barthélemy, déjà ravagées début septembre par l’ouragan Irma, restent pour leur part en vigilance jaune cyclone, selon la préfecture. Selon les déclarations du ministre de l’Intérieur, la menacé représentée par Maria doit être prise au sérieux, notamment car un ouragan de puissance « entre 2 et 3 » mettrait les autorités en difficulté. « La Guadeloupe était le centre logistique à partir duquel nous pouvions alimenter l’île de Saint-Martin et organiser l’ensemble des rotations aériennes et des approvisionnements », a rappelé Gérard Collomb lors d’un point de situation à Paris, dimanche. Mais « les moyens déjà disposés vont permettre de gérer les choses », a-t-il assuré, alors que le gouvernement a été accusé d’un manque d’anticipation lors du passage de l’ouragan Irma.

 « Dans les prochaines heures nous projetons de pouvoir envoyer jusqu’à 400 à 500 personnes pour venir encore en renfort » si besoin, a-t-il ajouté. « Depuis hier nous avons anticipé ce qu’il peut se produire », a-t-il assuré. « Nous avons réuni une cellule interministérielle de crise à midi » et « nous en tiendrons une » lundi, a-t-il indiqué. Une réunion interministérielle est prévue  mercredi. Afin d’anticiper, le préfet de Guadeloupe a annoncé de son côté que les écoles seront fermées à partir de lundi matin, et ce jusqu’à nouvel ordre. Il en sera de même pour les administrations et les entreprises, à partir de midi lundi.

La trajectoire de la tempête et le renforcement de son activité dans les prochaines 24 heures sont surveillés de près. Un vol de reconnaissance aura lieu ce dimanche en fin de journée. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here