La source de cet article se trouve sur ce site

Le fabricant de laits infantiles, mais aussi la grande distribution, un laboratoire et les autorités sont visés par cette plainte de l’association de consommateurs.

Dans le sillage de l’affaire Lactalis, l’association de consommateurs Foodwatch va à son tour porter plainte ce mercredi à Paris, pour douze infractions mettant en cause le fabriquant de laits infantiles, la grande distribution, un laboratoire et les autorités, a annoncé cette dernière dans un communiqué. 

« Les législations tant européennes que françaises font peser de nombreuses obligations sur tous les acteurs de la chaîne alimentaire. Producteurs, distributeurs, laboratoire et bien sûr autorités publiques ne pouvaient les ignorer. Et pourtant, ils ont fait preuve de négligence », dénonce Karine Jacquemart, directrice de Foodwatch, une association spécialisée dans les questions d’alimentation. 

Sept familles associées à cette plainte

Dans sa plainte, Foodwatch estime que « ces différents intervenants ont méconnu leurs obligations en matière de prévention des risques sanitaires » mais aussi « dans la gestion particulièrement défaillante » de la crise provoquée par la découverte de salmonelle dans des laits infantiles produits par Lactalis. 

LIRE AUSSI >> Lait contaminé: le témoignage accablant d’un ex-salarié de Lactalis 

Sept familles se sont associées à cette plainte -officiellement déposée contre X- qui vient s’ajouter à au moins une douzaine de plaintes déjà enregistrées au pôle santé publique du parquet de Paris, chargé de les centraliser dans le cadre d’une enquête pour « blessures involontaires » et « mise en danger de la vie d’autrui » ouverte le 22 décembre. 

L’association a ciblé douze infractions, pour certaines relevant de dispositions très spécialisées du code rural et du code de la consommation. Elles vont de la mise sur le marché d’un produit préjudiciable à la santé à l’inexécution d’une procédure de retrait ou de rappel d’un produit, en passant par la tromperie aggravée et la mise en danger d’autrui ou encore l’exportation vers un pays tiers à l’Union européenne d’une denrée alimentaire préjudiciable à la santé. 

37 bébés atteints de salmonellose en France

Jusqu’à présen…Lire la suite sur L’Express.fr

Lactalis: l’association Foodwatch va déposer plainte pour des « négligences »

Lait contaminé: Emmanuel Besnier, le PDG de Lactalis, s’excuse dans une lettre

Lactalis: 25 nourrissons déjà contaminés à la salmonelle entre 2006 et 2016

Lait Lactalis contaminé: perquisitions au siège de Laval et à l’usine de Craon

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here