La source de cet article se trouve sur ce site

Voir les photos
Le ministère a publié mardi soir des chiffres d’accidentologie de l’expérimentation de la limitation de vitesse à 80km/h, à la suite de l’étude publiée par l’association 40 Millions d’automobilistes.

Après les vitesses relevées, le nombre d’accidents. Le ministère de l’Intérieur a publié ce mardi les résultats de l’expérimentation de la limitation de vitesse à 80km/h menée sur 86 kilomètres de routes, entre juillet 2015 et juin 2017.

« Les chiffres consolidés par l’Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR) confirment le chiffre de 18 accidents, 3 tués et 18 blessés hospitalisés plus de 24 heures sur la période de juillet 2015 à juin 2017 », peut-on lire dans le communiqué du ministère.

Une baisse des accidents

Ces chiffres confirment en partie ceux donnés par Edouard Philippe aux sénateurs, dans une lettre datée du 8 janvier. A cette époque, le Premier ministre soulignait que seulement 20 accidents, ayant entraîné la mort de trois personnes et en ayant blessé 42, avaient été relevés au cours des deux années d’expérimentation. Cela correspondait notamment à sept accidents de moins, pouvait-on lire dans le courrier de Matignon.

« Ces résultats sont en diminution par rapport à l’équivalent sur deux ans des résultats enregistrés sur les cinq années 2010-2014 qui ont précédé l’expérimentation », précise le communiqué du ministère de l’Intérieur ce mardi. « En revanche, le nombre de blessés légers a augmenté: on en a enregistré 25 sur la période de juillet 2015 à juin 2017 ».

Selon les chiffres de l’ONISR, en 2013 et 2014, soit…

Lire la suite sur Auto

A lire aussi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here