La source de cet article se trouve sur ce site

Voir les photos
Après avoir bousculé le paysage politique français, le président se verrait bien faire la même chose à l’échelle européenne.

Emmanuel Macron réussira-t-il à rebattre les cartes en Europe comme il l’a fait en France? A un an des élections européennes, le président accélère. Il se rend ce mardi au Parlement européen à Strasbourg et s’exprimera pour la première fois devant les députés européens. Il lancera également les consultations citoyennes, visant à mieux comprendre les aspirations des Européens, avant de se rendre à Berlin pour évoquer les grands chantiers européens avec Angela Merkel.

Pour le chef de l’Etat, l’enjeu est de taille: avec son discours de la Sorbonne en septembre dernier, Emmanuel Macron a appelé à de grandes réformes au sein de l’Union européenne. Les élections européennes sont aussi les premières depuis son élection à la présidentielle. Il s’agira donc d’un premier test, dans un contexte difficile: traditionnellement, les européennes intéressent peu et comptent une abstention record. Ses proches n’ont d’ailleurs de cesse de brandir la menace représentée par la montée de l’euroscepticisme, comme pour poser le président en dernier recours.

Surtout, c’est sur la méthode qu’Emmanuel Macron sera observé de près. En France, il a surpris en s’affranchissant des partis traditionnels, et en créant son propre mouvement pour le propulser à l’Elysée. Fera-t-il de même à l’échelon européen? A Bruxelles et Strasbourg, Emmanuel Macron et LaREM n’appartiennent à aucune…

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here