La source de cet article se trouve sur ce site

Dans un autre pays on crierait au miracle, mais dans la bande de Gaza, non. C’est normal, à Gaza, qu’un mort se lève.

Certains disent que les miracles sont une tradition millénaire dans la région. D’autres disent “circulez il n’y a rien à voir”. D’autres, dont nous faisons partie, dénoncent cette propagande anti-israélienne bon marché.

Ils ont un bon public

En règle générale, pour faire un bon film, il faut du talent. Ou énormément d’argent. Mais nos voisins n’ont ni l’un ni l’autre. Ce qu’ils ont est plus dangereux : un bon public. Ca marche à tous les coups !

En effet, la presse européenne est friande des images venant de “Palestine”. Un peu comme l’ONU, elle y entasse moyens et matériels. A la recherche d’un Pulitzer ? Absolument pas !

La presse a les mêmes buts que la propagande de l’OLP. Discréditer Israël aux yeux des populations et poursuivre un agenda politique anti-israélien. Cela remonte aux années 1970 et à la “trouille pétrolière”.

En effet, jusqu’en 1973, l’Europe et sa presse était relativement pro-israélienne. Encore un peu de culpabilité au lendemain de la Shoah. Le jeune état Juif avait l’air fragile. Pas énormément de respect pour les arabes. Jusqu’au jour où ces derniers ont compris qu’ils pouvaient utiliser le pétrole comme une arme. Et les Juifs sont redevenus les mauvais.

Etonnamment, les choses pourraient changer. La presse arabe est elle-même de moins en moins critique envers Israël. Pourrait-elle inciter les moutons européens à suivre ? Ou garderont-ils “Pallywood” comme exutoire à leurs relents antisémites ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.