La source de cet article se trouve sur ce site

Près de 40.000 migrants africains arrivés illégalement sur le sol israélien seront confrontés à ce dilemme dans quelques jours.

Le départ «volontaire» vers le Rwanda ou la prison: près de 40.000 migrants africains entrés illégalement en Israël vont être confrontés à ce dilemme dès début janvier. Le gouvernement de Benyamin Nétanyahou est décidé à expulser les Érythréens et Soudanais infiltrés en Terre promise. Pour les autorités, l’immense majorité d’entre eux sont des demandeurs d’asile «fictifs», attirés uniquement par de meilleures conditions de vie. Leur afflux a en outre provoqué l’émergence d’un …

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.